Voyage en famille au Pérou. Circuits et séjours au Pérou avec des enfants.

Voyage en famille au Pérou

Le Pérou est de ces pays dont on peut tomber amoureux, irrévocablement. Il séduit dès le premier regard par son immense richesse culturelle, ses incroyables paysages, mais aussi par ses traditions gastronomiques et festives inépuisables. Connu principalement pour le fabuleux héritage inca, on en oublie les trésors des autres cultures précolombiennes qui l’ont précédé. On y compte les meilleures tables au monde, des centaines de danses régionales différentes et un artisanat de haute qualité. Les conseils de notre équipe de Lima.

La période de voyage

Pour découvrir le Pérou en famille dans les meilleures conditions, il convient d’abord de choisir la bonne période. Attention au climat dans les Andes et en Amazonie, instable lors de l’été austral, sur les mois de décembre à février, voire mars. En revanche, le littoral Pacifique reste sec et ensoleillé toute l’année. Notre conseil : organisez plutôt vos vacances pour Pâques, juillet – août ou la Toussaint, si vous voulez optimiser vos chances de soleil. N’hésitez pas à rendre visite à notre section Quand Voyager au Pérou pour plus de détails.

Lima, la capitale du Pérou, est son point d’entrée et de sortie principal, avec son aéroport qui accueille de nombreuses lignes aériennes européennes et américaines. Nous vous conseillons de profiter de la nuit passée à Lima à l’aller et au retour de votre voyage, pour visiter ses principales places et monuments coloniaux. Parfois délaissée par les voyageurs pressés, c’est une très belle ville. Vous apprécierez son riche patrimoine architectural colonial et républicain, ainsi que des musées de collections précolombiennes uniques au monde. Vous en profiterez pour vous assurer de l’excellente réputation de ses restaurants.

L’adaptation à l’altitude

Le choix des régions à visiter dépend bien entendu de la durée dont vous disposez. Nous vous recommandons vivement de prendre en compte un important facteur santé au moment de construire votre parcours : la haute altitude. Ne vous fiez pas à l’énergie dont font preuve les Andins pour rassembler leurs lamas ou porter la Vierge en procession dans les rues pentues de Cuzco. Un temps d’acclimatation est indispensable pour passer des hauts plateaux andins à l’Océan Pacifique.

Vous devez laisser quelques jours à votre corps pour qu’il fabrique les globules rouges qui lui permettront de compenser la plus faible teneur en oxygène des régions d’altitude. Le sens du circuit n’est donc pas anodin, et nous vous suggérons de commencer par séjourner en moyenne altitude à Arequipa ou dans la vallée de Colca avant de poursuivre vers Cuzco ou le lac Titicaca. Si vous partez directement vers Cuzco, allez au plus vite dans la vallée sacrée qui est nettement plus basse en altitude et visitez l’incontournable Machu Picchu. C’est au retour que vous pouvez dédier plus de temps à la magnificence de Cuzco.

Le Pérou, région par région

Au fil de vos découvertes et rencontres, vous ne cesserez d’être surpris par les identités naturelles et culturelles si distinctes et complémentaires qui façonnent le pays. Si l’on adopte un point de vue historique, le Pérou offre deux grands ensembles de cultures précolombiennes, réparties approximativement entre le nord (cultures chavín, mochica, chimú ou sechin) et le sud (cultures paracas, nazca ou inca). Si c’est l’écosystème naturel qui nous paraît premier, le Pérou s’organise d’ouest en est en trois bandes distinctes : le désert côtier, les Andes et l’Amazonie.

 

Le sud du Pérou

Pour un premier voyage au Pérou notre recommandation serait de vous dédier au sud, où se concentre l’immense majorité des voyageurs, mais aussi des beaux hôtels. La ville d’Arequipa, située à 2.300 mètres, est une première étape stratégique, qui permet à tous les membres de votre famille de s’acclimater tout en s’émerveillant devant ses façades coloniales de pierre blanche.

La vallée de Colca est une étape assez proche, et donne un aperçu de la vie rurale complémentaire avec l’activité citadine arequipénienne. Située à 3.600 mètres, elle impressionne par son canyon, parmi les plus profonds au monde. Vous pourrez vous y promener tranquillement en famille, en admirant les paysages et les scènes agricoles traditionnelles ; le temps semble s’y être arrêté. Deux journées sur place permettent de bien se préparer avant la haute altitude.

Le lac Titicaca

Bien qu’il soit possible de se rendre à Cuzco par la route ou par les airs, vous êtes en fait plus proche du lac Titicaca. Curieuse sensation de naviguer sur une mer à 3.800 mètres d’altitude. Singulière satisfaction d’arriver à 4.100 mètres au sommet des pics Pachatata et Pachamama de l’île d’Amantani sans trop souffrir, en vous faisant distancer toutefois de 10 minutes par vos enfants !

Devez-vous mettre l’accent sur le lac du côté péruvien ou bien sur la partie bolivienne ? Le premier dispose de maisons d’hôtes très soignées. Ce bon accueil permet de rencontrer les communautés quechuas et aymaras dans les meilleures conditions. Nous trouvons la partie bolivienne la plus belle d’un point de vue paysager avec la péninsule de Copacabana et la réelle magie de l’île du Soleil. La Bolivie offre la plus parfaite authenticité, mais des hôtels et restaurants plus rustiques. Vous pouvez aussi alterner les deux, pour ne rien perdre de ce site mythique.

Cuzco, la vallée sacrée et le Machu Picchu

Vous êtes enfin à deux pas du point culminant de votre voyage. Le beau train qui relie Puno à Cuzco vous permet de voir votre rêve devenir réalité, tout en vous laissant bercer au rythme des paysages de l’altiplano. Cuzco, la vallée sacrée et le Machu Picchu exigent une durée incompressible de 4 jours, et même 6 jours si vous ne voulez pas refaire vos valises tous les jours. Vous aurez alors tout loisir de vous émerveiller devant les chefs d’œuvres architecturaux des Incas, tout en prenant de belles photos avec les lamas qui les gardent depuis des temps immémoriaux.

La jungle amazonienne

Si vous voulez explorer la jungle amazonienne en famille, il est important de bien combiner cette extension avec le reste de votre circuit, pour ne pas passer trop de temps dans les transports. Vous pouvez prendre un  vol depuis Cuzco pour passer quelques jours dans un lodge près de Puerto Maldonado. Cette zone présente l’avantage d’être facilement accessible, et permet une réelle immersion dans une faune et une flore spectaculaires : caïmans blancs, perroquets multicolores, lianes et palmiers géants vous dépaysent totalement.

Le nord du Pérou

Le nord du Pérou réserve une quantité de merveilles à ceux qui prennent le temps de s’éloigner des grandes routes touristiques. Nous recommandons en particulier les incroyables sites de la culture Chachapoya, ses mausolées nichées à même les falaises à Karajia et Revash, ainsi que sa colossale cité de Kuelap enchâssée dans la forêt vierge.

En descendant sur les contreforts de la cordillère un peu plus au nord est, vous plongez dans la jungle tropicale. Tarapoto est une bonne base arrière pour vivre la véritable aventure de la nature à l’état sauvage telle que vous ne l’avez jamais vue, exotique et palpitante pour les adultes comme pour les plus jeunes.

Un circuit combiné entre le Pérou et la Bolivie

Nous réservons le plus exceptionnel des parcours  pour la fin. Un circuit combiné entre le Pérou et la Bolivie vous permet de profiter du magnétisme du lac Titicaca, des incontournables voisins au sud du Pérou, mais aussi du sublime Salar d’Uyuni. Laissez-vous envouter par ce périple unique, dont votre petite famille reviendra avec des étoiles dans les yeux !