Parcs et réserves naturelles de la région de Cusco et Puno

Parcs et réserves naturelles de la région de Cusco et Puno

Une description des sites des départements de Junin, Cusco et Puno.

Parc national Otishi

Ce Parc se trouve à l’extrême nord de la cordillère Vilcabamba, à cheval sur les régions de Junín et Cusco. Il compte 306 000 ha de forêt andino-amazonienne, avec les vallées des rivières Tambo, Ene et Urubamba. Les paysages sont constitués de gorges profondes, prairies d’altitude de la puna, palmeraies, forêts de queñual et forêts tropicales humides de yunga, de 750 m à 4 185 m d’altitude. Il abrite en outre 25 cascades de la vallée du Cutivireni, dont la chute d’eau de Parijaro, de 230 m de haut, ou encore l’Arche naturelle de roche du Pavirontsi, de 250 m de long sur 130 m de large. Parmi la faune, notons de nombreux singes, ours à lunette et fauves rares comme l’ocelot et le léopard ; et 450 espèces différentes d’oiseaux, dont 123 seulement de chauves-souris. 26 000 indiens des ethnies Asháninka, Machiguenga, Yine Yami et Kakinte y vivent, répartis entre 37 communautés.

Sanctuaire national du Machu Picchu

Il s’agit du troisième plus ancien sanctuaire national du Pérou, créé en 1981 dans la zone d’Urubamba de la région de Cusco. C’est en outre un site classé au Patrimoine naturel et culturel de l’humanité par l’UNESCO pour sa cité inca et le chemin de l’inca. Le Machu Picchu est un site de 32 600 ha, échelonnés de 1 800 à 6 250 m d’altitude, situé sur les hauteurs du grand canyon du rio Vilcanota. Ses 13 écosystèmes en font un des lieux avec la plus grande biodiversité du Pérou et du monde. Il abrite 423 espèces d’oiseaux, 53 de mammifères, 300 de papillons diurnes et 400 nocturnes, et 2 350 de plantes dont plus de 300 sortes d’orchidées.

Sanctuaire national Megantoni Cusco

6e sanctuaire national créé par l’Etat péruvien en 2004, le sanctuaire s’étend sur 216 000 ha au pied de la cordillère orientale d’Ausangate, dans la région de Cusco. Il compte des vallées humides boisées, et de la puna à 4 000 m d’altitude. Il abrite notamment le spectaculaire Canyon de Mainique au sud du rio Urubamba, sacré pour la tribu indigène Machigueng. Au nord, le lac d’Angel s’étend sur presque 10 hectares, alimenté par le rio Timpía. On trouve ici les tribus isolées Nanty et Kugapakori ; et au niveau de la faune un foisonnement de papillons, perroquets et poissons.

Réserve nationale Titicaca

Cette Réserve nationale du Pérou fut créée en 1978 sur le plus grand lac d’altitude du monde. Il compte 36 180  ha à 3 800 m d’altitude, dans la région de Puno. C’est en outre une zone humide recensée par la convention RAMSAR, et abrite de nombreuses îles ; Amantaní face à la péninsule de Capachica (avec Llachón, Yapura, Paramis et Ccotos) et  Taquile face à la péninsule de Chucuito (avec Karina et Luquina Chico) ; plus au nord, l’île de Soto et l’île Suas ; l’Archipel de Wiñaymarca, face à la péninsule bolivienne de Copacabana (Yuspique et Anapia) ; ceci sans compter les îles flottantes d’Uros (Foroba, Carata Mocco et Yapura) fabriquées de avec la totora. 171 espèces de plantes, 108 espèces d’oiseaux, comme le zambullidor du Titicaca, 15 espèces de mammifères, 26 de poissons et 18 d’amphibiens y vivent.