Voyage Pérou-Bolivie 15 jours. Circuit, séjour

Pérou et Bolivie en 2 semaines

Profitez de votre traversée de l’Atlantique pour combiner deux des pays où les traditions andines sont les plus présentes de nos jours. Voyager au Pérou et en Bolivie pendant 2 semaines laisse le temps de s’immerger dans des régions aux identités complémentaires, à condition de faire des choix.

Lima

Il est conseillé de commencer son périple par le Pérou, où les infrastructures touristiques ont été mises en place il y a plus longtemps et où les aéroports internationaux sont mieux desservis. A votre atterrissage à Lima, cela vaut la peine de prendre quelques jours pour visiter le centre historique et quelques musées archéologiques. Le musée Larco de Pueblo Libre, le musée de l’or de Surco et le MALI du centre sont ceux qui bénéficient de la présentation la plus moderne et agréable pour s’y retrouver dans toutes ces cultures qui ont précédé les Incas. Une balade dans le quartier bohème de Barranco et un tour gastronomique dans les environs élégants de Miraflores complèteront votre visite de Lima.

Cuzco

Vous pouvez vous rendre directement à Cusco, aussi appelée le « nombril du monde ». Ancienne capitale du monde Inca, elle impressionne par ses vestiges incas comme le temple du soleil Q’orikancha, qui se mêlent aux constructions coloniales catholiques comme la cathédrale. Une belle promenade sur les hauts de la ville vous emmène aux ruines de Sacsayhuaman et Q’enqo, anciennes fortifications stratégiques.

Vallée Sacrée

Vous voilà en pleine Vallée Sacrée, où chaque étape ne fera qu’accroître votre émerveillement pour les connaissances en architecture et hydraulique avant l’arrivée des colons espagnols. A Moray, les terrasses de culture sont étagées en cercles concentriques. Non loin de là, le patchwork des salines de Maras pare les pentes de la cordillère d’un camaïeu de blancs et beiges très photogénique. La visite est couronnée par l’exploration du célèbre Machu Picchu.

Arequipa

Direction Arequipa. Cette belle ville coloniale séduit par son architecture de pierre blanche et ses vues imprenables sur les majestueux volcans environnants Misti, Pichu Pichu et Chachani. Si vous appréciez les excursions dans les petits villages, à la découverte des coutumes locales et des scènes champêtres, le Canyon de Colca vous attend. Selon la saison, vous profiterez des semailles ou des récoltes, avec les belles couleurs que forment les champs sur les pentes d’un des plus profonds canyons au monde.

Puno

De là, cap vers Puno à 300 km d’Arequipa, sur les rives du lac Titicaca. Vous avez devant vous un autre record de la nature, avec ses  8370 km2 de superficie qui en font la plus grande étendue d’eau douce d’Amérique latine. Grâce à cette arrivée qui vous a progressivement habitués, votre corps ne devrait pas souffrir du mal de l’altitude ; n’oubliez tout de même pas de beaucoup boire et, au besoin, de prendre une infusion salutaire de feuille de coca.

Lac Titicaca

Vous serez impressionnés par les fameuses îles Uros, grandes plate-forme naturelles flottantes du lac Titicaca, créées avec la totora. Cette sorte de jonc sert à la fois de combustible, de matériau de construction pour les logements et bateaux, ce qui donnent une unité très esthétique à ces hameaux autrefois peuplés d’une communauté aujourd’hui disparue. Les îles Taquile et Amantani offrent de charmants paysages pittoresques sur le côté péruvien du lac : c’est l’occasion de vous immerger le temps d’une journée ou deux dans les traditions immémoriales de la société locale aymara, entre les tisseuses de laine de lama et les pêcheurs.

Copacabana

A quelques kilomètres de Puno, vous passez la frontière de Desaguaderos, et vous voilà en Bolivie. Cela veut la peine de profiter de la rive bolivienne du lac Titicaca, où l’île du Soleil et la ville de Copacabana retiennent particulièrement l’admiration. La rive bolivienne du lac Titicaca réserve d’autres surprises, avec les plages de sable fin de l’Isla del Sol et de la baie de Sicuani. La baie de Copacabana abrite une jolie ville coloniale surplombée par une très belle basilique où la ferveur populaire à la vierge de Copacabana attire les fidèles.

La Paz

Vous vous rendez à La Paz, la capitale la plus haute au monde. En ébullition permanente, c’est un mélange impressionnant de traditions et de modernité. Vous passez sans transition du funiculaire flambant neuf aux ruelles bruyantes et colorées du marché de sorcières.

Sucre, Potosi

De là, vous partez vers le sud, où Sucre vous enchantera avec son architecture coloniale et son calme. On croirait que le temps s’y est arrêté. A l’ouest, la ville de Potosí vous ouvre les portes des mines de Cerro Rico qui ont fait la richesse du pays au temps de leur colonisation espagnole. Il est possible de visiter des mines encore en activité, pour se rendre compte de leur fonctionnement et de la forte culture développée par la communauté locale.

Salar d'Uyuni, désert du Lipez

Enfin, encore plus à l’ouest, vous arrivez au Salar d’Uyuni dont l’immense étendue blanche inspire les photographies les plus folles. La route des joyaux, avec le désert de Siloli et ses lagunes de toutes les couleurs au pied du le volcan Licancabúr, saura vous fasciner durablement. Vous êtes seuls au monde, entre quelques lamas et flamands roses, et vous voyez à perte de vue des roches sculptées audacieusement par l’érosion et des lagunes colorées. Un aperçu d’un autre monde !