Randonnées au cœur de la Vallée Sacrée depuis Cusco

Randonnées au cœur de la Vallée Sacrée depuis Cusco

La Vallée Sacrée regorge de merveilles naturelles, et la beauté des scènes champêtres n’a d’égale que le calme qui y règne.

Une fois arrivés dans la Vallée Sacrée, la meilleure façon de vous imprégner de la magie des lieux est de prendre le temps d’une jolie marche dans les zones rurales. C’est en effet dans les hameaux et les champs que vous aurez les scènes les plus authentiques de la vie de l’altiplano, loin des sentiers touristiques. Le grand avantage de faire de la randonnée dans la Vallée Sacrée est l’altitude modérée. Toute une série de jolies randonnées émaillent la Vallée Sacrée, en suivant les rivières ou partant à l’assaut des contreforts de la Cordillère. Ces balcons de la Vallée Sacrée surplombent le rio Urubamba. Cela vous permet de laisser à votre corps le temps de s’habituer avant les ascensions plus importantes lors de votre découverte du Pérou.

Rencontre de la communauté d’Huayllafara

Tout le long, de charmants villages ruraux ont conservé leurs traditions ancestrales quechuas et offrent au visiteur des démonstrations de tissage ou de travaux agricoles. Voilà une sélection de quelques unes des destinations les plus agréables. Il vous est possible d’y faire halte sur la route qui vous mène de Cusco à Ollantaytambo, d’où part le train pour le Machu Picchu. Après avoir apprécié le marché de Pisac dans la matinée, et avant de rejoindre un des hôtels agréables autour d’Urubamba, vous avez l’opportunité de faire l’expérience de la rencontre avec une communauté au mode de vie intemporel.

Lamay – Huayllafara

Vous parcourez les 38 km de route de Cusco à Lamay en voiture, au bord du rio Vilcanota, entre les localités de Pisac et Urubamba. Une jolie promenade de 4,5 km vous mène de là au village de Huayllafara, à 3580 m d’altitude. Le long du chemin, on peut admirer les techniques traditionnelles de la culture agricole du maïs, de la pomme de terre, des fèves et de la quinoa, quasi inchangées depuis les Incas. A votre arrivée, vous êtes accueillis par les habitants de ce village très hospitalier. Au cœur de la Vallée Sacrée, ils ont su garder la vitalité de leurs traditions. Il est passionnant de suivre ensuite une famille dans ses tâches agricoles du jour. Selon la saison, vous pourrez apprendre à semer ou à récolter.

Altitude de départ au village de Lamay : 2986 m
Altitude à l’arrivée au hameau de Huayllafara : 3580 m
Dénivelé : 594 m
Distance : 4,5 km de Lamay à Huayllafara.
Durée : 1 h.

Chinchero - Huchuyqosqo - Lamay

Vous prenez Chinchero comme point de départ pour visiter Huchuyqosqo. Vous y laissez votre voiture et partez pour une bonne randonnée de 5h environ de marche. Vous longeaz la lagune de Piuray, puis passez par un col qui culmine à 4200 m, d’où vous embrassez du regard le massif de la Vilcanota surplombé par le sommet de La Veronica à 5750 m d’altitude. De ce belvédère, la randonnée peut continuer par une descente vers le site archéologique de Huchuyqosqo situé un peu en contrebas, à 4000 m. Vous avez 1h pour admirer le site d’Huchuy Qosqo, qui signifie Petit Cusco en quechua. Il aurait été construit par le 8ème empereur inca Viracocha. On y accède par un étroit couloir entre deux hauts murs de pierres de taille, au niveau de ce qui est appelé la Porte du Lion.

Huchuy Qosqo

Des vestiges d’escaliers et de niches votives témoignent de ce qui devait être un site fortifié. Vous descendez ensuite vers Lamay où vous attend votre véhicule pour revenir à Cusco ou rejoindre votre hôtel dans la Vallée Sacrée. Comme variante, vous pouvez aussi choisir de partir de Patabamba, à égale distance que Chinchero. Selon votre condition physique, il est aussi possible de réduire le temps de marche en faisant l’aller et le retour depuis Lamay plus proche. Il faut compter environ 2h30 pour la montée depuis Lamay et 1h30 pour la descente.

Altitude de départ au village de Chinchero : 3520 m
Altitude maximale au col Pucajasa à 4.393 m
Altitude au site d’Huchuy Qosqo: 3.600 m
Altitude à l’arrivée au village de Lamay : 2.986 m
Durées : 5 h de marche de Chinchero  à Huchuy Qosqo et 1h30 au retour vers Lamay.

Ollantaytambo - Puma Marca

Vous partez dOllantaytambo, équipé pour la randonnée. Vous suivez le lit du rio Patacancha vers le nord est, en voiture ou à pied selon le temps dont vous disposez. Vous obliquez ensuite plein nord au niveau de Cochamarca pour monter à pied jusqu’au site archéologique de Puma Marca pendant 45 minutes. De part et d’autre du chemin, vous admirez les impressionnantes terrasses de culture héritées des Incas et entretenues par les agriculteurs locaux. Elles grimpent à flanc de montagne et permettent de mettre en valeur des pentes trop escarpées. Leur accès est compliqué, et tous les travaux agricoles se font avec des outils traditionnels à la main. Le temps semble s’être arrêté…

Altitude de départ au village d’Ollantaytambo : 2.792 m
Altitude au site de Puma Marca : 3.400 m
Dénivelé : 608 m

Ollantaytambo - Huilloc

Pour visiter le village traditionnel d’Huilloc, vous prenez le même chemin que précédemment, le long du rio Patacancha au départ d’Ollantaytambo.  Au lieu de bifurquer vers Puma Marca à mi-chemin, vous poursuivez votre route dans la même vallée jusqu’au village. Huilloc abrite une des communautés les plus traditionnelles de la Vallée Sacrée. Fière de ses traditions quechuas, elle a développé l’accueil  des visiteurs pour partager l’héritage de la culture qu’elle tient en ligne directe des Incas. La participation aux ateliers de tissage de ponchos et aux travaux agricoles sont les plus classiques parmi les activités principales proposées. Une route carrossable en facilite l’accès si besoin depuis Ollantaytambo.

Altitude de départ au village d’Ollantaytambo : 2.792 m
Altitude au village d’Huilloc: 3.650 m
Dénivelé : 1.000 m

Si l’on choisit de visiter à la suite Pumamarca et Huilloc, la distance parcourue est d’environ 14 km, parcourus en 5h de marche en incluant la visite du site archéologique. Votre véhicule vous attendra à Huilloc pour le retour.