Voyage à Aguas Calientes, Pérou : circuits & séjours, information, tourisme

Voyage à Aguas Calientes : séjours et guide, information, tourisme

Géographie, climat, histoire, fêtes, patrimoine, musées, monuments, hôtels, transports.

Situation géographique et climat de Aguas Calientes

La ville d’Aguas Calientes s’appelle aussi Machu Picchu Pueblo en raison de sa proximité du site le plus connu du Pérou découvert en 1901. Elle est fondée au lieu occupé par le campement Maquinachayoq atteint par le train en 1928, après 17 ans de travaux de construction de la voie ferrée. Située à 110 km de Cusco, elle s’est développée avec l’important flux touristique. Elle prend le nom d’Aguas Calientes en raison de ses bains thermaux où l’eau jaillit du sol à 42 degrés.
Elle se situe dans une zone subtropicale qui reste fraîche en raison de l’altitude. La temprérature moyenne est de 16 °C. L’humidité est constante, et les précipitations sont particulièrement importantes lors de la saison des pluies, de mai à novembre.

Sites d’intérêt : que voir à Aguas Calientes?

Les bains thermaux se trouvent à 800 m du centre d’Aguas Calientes et sont accesibles par un escalier de pierre bordé de restaurants et de boutiques.
Le marché artisanal permet de réaliser quelques emplettes de souvenirs à rapporter du très célèbre Machu Picchu. Pour autant, il est important de garder en tête que comme la majorité des produits sont apportés par train depuis Cusco, tout est un peu plus cher à Aguas Calientes.

Les environs de Aguas Calientes

Le sanctuaire du Machu Picchu compte 32.000 hectares inscrits par l’UNESCO au Patrimoine Culturel et Naturel de l’Humanité. La visite de la très célèbre citadelle inca ne doit pas faire oublier d’admirer la richesse de la nature tout autour. La biodiversité atteint des records, avec 300 espèces d’oiseaux et 200 types d’orchidées.

Fêtes de Aguas Calientes

Le 3 et 4 mai, les fêtes de la Cruz de Mayo mêlent des processions autour de la croix. Certains pélerins catholiques, qui se cachent le visage sous une cagoule de laine, vont jusqu’à se fouetter les jambes en signe de dévotion. Un métissage se tisse entre les traditions ancestrales du lieu et les rituels apportés par les colons.

Restaurants: où manger à Aguas Calientes?

Les buffets proposés par vos hôtels sont certainement les propositions les plus abouties en termes de gastronomie. La ville propose plutôt des pizzerias ou restaurants rapides de cuisine internationale qui n’ont pas beaucoup de cachet. Un des plus réputés, tenu par un Français depuis des années, se nomme el Indio Feliz.

Hôtels : où dormir à Aguas Calientes?

Le Sanctuary lodge est le seul hôtel à profiter d’une vue directe sur le Machu Picchu. Il a le niveau de service impeccable de Belmond. Le Machu Picchu Pueblo d’Inkaterra propose une expérience unique : ses casitas vous offrent une immersion incroyable au milieu de la flore exotique de ses jardins botaniques. Etablissement classé Relais&Châteaux, il a reçu la 3ème place dans les World’s Best Hotels Awards d’Amérique latine et centrale. En ville, El Mapi est un hôtel récent plus modeste signé By Inkaterra, qui allie l’élégance d’un site moderne à une philosophie respectueuse de l’environnement.

Transport : comment se rendre à Aguas Calientes?

L’aéroport de Cuzco est le plus proche d’Aguas Calientes. Le train est le seul moyen de transport pour rejoindre le Machu Picchu, puisqu’il n’y a pas de route qui aille jusqu’au bout de la vallée sacrée, trop étroite après Ollantaytambo. Une autre option, plus lente et sportive, mais mythique, est de suivre le Chemin de l’Inca à pied.