Faune aviaire : les rapaces du Pérou

Les rapaces du Pérou

Outre le majestueux Condor des Andes, les Andes péruviennes abritent de nombreux rapaces.

Le condor des Andes (Vultur gryphus)

Le condor des Andes est le plus grand des oiseaux, avec une envergure de 3 m pour 12 kg et quasiment 1 m de haut. Son plumage est noir et blanc, et sa tête sans plume laisse voir sa peau ridée rose. Il a une crête et un bec puissant et courbé. Il vit seul dans les régions de haute altitude, entre 3 000 et 5 000 m tout le long de la Cordillère des Andes jusqu’à la Terre de Feu. C’est un charognard. Son odorat et sa vue très développés lui permettent de repérer de loin les animaux morts pour s’en nourrir. Grâce à ses larges ailes, il peut planer pendant des heures en utilisant uniquement les courants ascendants d’air chaud. Il était considéré comme l’émissaire du dieu soleil par les Incas, qui lui vouaient un véritable culte. Le condor est actuellement en situation vulnérable.

La buse tricolore, aguilucho variable, ñanco ou pihuel (Buteo polyosoma)

La buse tricolore est répandue le long de la Cordillère des Andes, du Chili et de l’Argentine jusqu’au Pérou. Oiseau de proie diurne, il mesure 50 cm de haut. Il a le dos gris, le ventre blanc et le bout de la queue noir. Il vit dans les zones élevées, proches de forêts. Il fait son nid de feuillage à la cime des arbres. Le mâle alimente la femelle pendant qu’elle couve les petits. Excellent chasseur, il repère ses proies par des vols en cercles avant de fondre dessus en diagonale. Il se nourrit de petits mammifères, oiseaux, reptiles, invertébrés et amphibiens.

Le busard bariolé, varil, aguilucho ou gavilán ceniciento (Circus cinereus)

Le busard bariolé est un rapace diurne grand de 50 cm environ. Il est de couleur gris cendre, mis à part la partie inférieure de son ventre blanche et son dos et ses ailes mouchetés de marron. Il a les yeux jaunes. Il peut battre très vite des ailes, et a pour habitude de voler bas, au dessus des champs ouverts et des arbustes.

Le faucon crécerelle d'Amérique (Falco sparverius)

Le faucon crécerelle est un petit rapace de 120 g environ. Son nom vient de ses ailes en forme de faux. Le mâle est noisette, avec le front et le capuchon gris taché de roux, et le scapulaire et le manteau gris rayés de noir. Sa queue noisette se termine par deux bandes blanche et noire. Ses sourcils, sa gorge et sa face sont blancs, traversés par des barres verticales noires. Ses yeux sont marron foncé, entourés de peau rouge orangée. Ses pattes sont jaune foncé. Il existe surtout dans le nord du continent américain où l’on compte plus d’un million de couples, mais aussi aux Antilles et dans presque toute l’Amérique du Sud. Ses perchoirs sont toujours élevés, et il niche dans des cavités creusées dans les arbres ou des rebords de fenêtre. Afin de pouvoir chasser sans obstacle, il vit dans les zones ouvertes, en lisière de forêt ou de zone urbaine. Il plane en vol stationnaire ou circulaire au dessus de son territoire d’1km² environ, afin de détecter ses proies au sol avant de fondre sur elles. Il se nourrit d’insectes, lézards, petits oiseaux et souris.

La harpie féroce (Harpia harpyja)

La harpie féroce est l’un des plus grands rapaces au monde, avec une envergure de 2 m pour 1 m de haut et pour un poids de 7 à 9 kg. Son plumage est brun, gris et noir. On l’identifie facilement grâce à ses deux plumes dressées à l’arrière de la tête. En voie d’extinction, elle existe encore dans les forêts tropicales depuis le sud du Mexique jusqu’au Pérou, la Bolivie et le nord de l’Argentine.

L'urubu à tête rouge, vautour aura (Cathartes aura)

L’urubu à tête rouge est un charognard omniprésent au Pérou, de la côte à la cordillère des Andes et à l’Amazonie. Bien représenté au sud des États-Unis, on trouve également des populations au Canada qui migrent tous les hivers vers l’Amérique du Sud. Il mesure de 66 à 80 cm pour une envergure moyenne de 180 cm et un poids de 1 à 2 kg. Il a le corps noir avec des reflets gris sur les ailes et une petite tête nue rouge vif. Son bec court et crochu est ivoire, ses pattes roses et un peu palmées. Il est grégaire et vit en groupes de plusieurs centaines d’individus, parfois avec des Urubus noirs. Il pond directement sur le sol dans une niche naturelle peu accessible, comme une falaise, une grotte ou un arbre creux. Les parents nourrissent les oisillons par régurgitation pendant dix semaines. Pour se défendre, il régurgite de la viande à moitié digérée, qui éloigne les prédateurs par sa puanteur et peut même les brûler si elle les atteint.

L’urubu noir, vautour urubu (Coragyps atratus)

L’urubu noir est répandu dans les plaines ouvertes de toute l’Amérique latine et centrale. Il a le corps totalement noir à part une bordure blanche au bout des ailes. Le bout de son bec crochu et ses pattes sont beiges. Il mesure 50 à 70 cm pour un poids de 2 à 2,7 kg. Charognard opportuniste, on le trouve souvent à proximité des routes,  des abattoirs ou des dépôts d’ordures. Il lui arriver de chasser de petits mammifères et des oiseaux, et de compléter son régime alimentaire par des œufs et des fruits.

Le caracara, carancho ou traro (Caracara plancus)

Le caracara est un grand rapace qui vit dans les milieux ouverts, pampas et palmeraies, jusqu’à 1.900 m d’altitude. Il se reconnait à sa couronne de plumes noires et sa face orange sans plume. Il a un bec puissant orange  qui se termine par une pointe grise, et de grandes pattes jaunes orangées. Sa gorge blanche tire sur le beige et se mouchette de noir dans le cou. Son corps et ses ailes sont noirs. Assez confiant, il marche souvent le long des rivières pour chercher sa nourriture ; poissons, petits mammifères ou reptiles.

Chouette des terriers, lechuzita arenal ou mochuelo de madriguera (Athene cunicularia)

La chouette ou chevêche des terriers est un petit hibou présent dans les champs, prairies et déserts du continent américain jusqu’à 4 600 m d’altitude. Elle mesure 23 cm et se reconnaît aux gros sourcils blancs qui entourent ses yeux ronds et jaunes. Elle a le dos châtain moucheté de blanc, la gorge barrée de blanc, et le ventre beige rayé de marron. Elle est munie de pattes longues et d’une queue courte. Elle fait son nid dans un terrier, ce qui la rend très vulnérable devant les rongeurs. Contrairement à la majorité des hiboux, elle vit de jour bien qu’elle utilise sa vision nocturne pour chasser de nuit petits reptiles et insectes.