Faune aviaire : oiseaux aquatiques

Faune aviaire : oiseaux aquatiques du Pérou

Les oiseaux aquatiques se concentrent principalement dans les marais, sur les côtes océaniques ou autour des lacs d’altitude.

Poule d'eau, gallineta común (Gallinula chloropus)

Souvent confondue avec la foulque, la poule d’eau a un plumage noir ardoisé. Les parties supérieures sont plus brunes. On peut voir une bande blanche sur les flancs, et les sous-caudales médianes sont blanches. Le bec pointu est rouge avec l’extrémité jaune, et il se prolonge vers le front par une plaque frontale rouge. Les yeux sont rouge foncé. Les pattes et les longs doigts sont verdâtres. Les deux sexes sont semblables, avec le mâle légèrement plus grand.  Le juvénile est plus brunâtre avec la gorge et l’abdomen plus clairs. Il a des bandes blanchâtres chamoisées sur les flancs. Le bec et les pattes sont sombres. Le poussin est couvert de duvet noir, et il a le bec rouge avec le bout noir.

Sarcelle de la Puna, pato ou cerceta de la puna (Anas puna)

La sarcelle de la Puna est un canard qui vit sur les lacs andins du Chili, du Pérou et de la Bolivie jusqu’à 4 400 m d’altitude. Elle se différencie des autres sarcelles par son bec entièrement bleu et ses rayures plus fines sur les ailes.

Sarcelle tachetée, pato ou cerceta barcina (Anas flavirostris)

La sarcelle tachetée, aussi dite sarcelle à bec jaune,  est un oiseau aquatique des lacs d’altitude des Andes. Elle mesure de 35 cm pour 400 g. Sa tête et son cou sont bruns rayés de noir, son dos est noir bordé de marron, ses ailes gris brun et sa poitrine marron clair.

Ouette ou bernache des Andes, auquén guayata (Chloephaga melanoptera)

L’ouette des Andes vit en couple dans les lacs andins du Pérou, du nord de l’Argentine et du Chili, au-dessus de 3 000 m d’altitude. Elle marche souvent sur la rive pour brouter dans l’herbe. Elle ne nage pas très bien et a un vol assez pesant. Elle mesure environ 80 cm. Elle est toute blanche, avec l’arrière du dos noir, un petit bec  et des pattes roses.

Vanneau des Andes, avefria andina ou tero serrano (Vanellus resplendens)

Le vanneau des Andes est un pluvier typique des Andes, depuis le sud de la Colombie jusqu’au nord-ouest de l’Argentine et le nord du Chili. Il est particulièrement commun dans les zones où l’on trouve des lacs et des prairies périodiquement inondées, entre 3 000 et 4 500 m d’altitude. Il a le ventre, la poitrine et la tête blancs, la queue blanche bordée de marron, les ailes marron bordées de blanc et le dos marron. Son bec est noir avec une base jaune, et ses pattes roses. Nerveux, il émet des cris d’alarme aigus pour alerter de la présence de prédateurs comme le renard andin.

Vanneau téro, avefría tero (Vanellus chilensis)

Le vanneau téro est un oiseau qui vit dans les prairies humides, au bord des lacs et fleuves du Pérou, de la Bolivie, du Brésil, du Paraguay, de l’Argentine et du Chili. Il mesure 35 cm pour 300 g. Il a une très fine houppe sur l’arrière de la tête. Le gris clair de sa tête et son cou est séparé du noir de son front, sa gorge et sa poitrine par une fine bande de plumes blanches. Ses parties inférieures, de l’abdomen aux pattes, sont blanches. Son dos est gris avec des reflets bronze. Ses ailes sont noires, avec une bande inférieure blanche, et des reflets irisés verts ou mauves sur le dessus. Son bec est rouge avec le bout noir, ses yeux, ses pattes et les ergots de ses ailes sont rouges. Il se nourrit de petits poissons et de mollusques qu’il attrape dans la vase en l’agitant avec ses pattes.

Pluvier oréophile, chorlo de campo (Oreopholus ruficollis)

Le pluvier oréophile est un échassier. Il a la tête gris-brun, maquillée d’un sourcil crème et d’un trait oculaire noir qui part du bec. Sa gorge grise possède une tache fauve-orange. Son corps est beige avec de larges rayures noires sur le dos et le dessous des ailes blanc avec des bordures rousses. Il utilise son dos rayé pour se camoufler en se maintenant immobile et droit quand il est dérangé. Sa queue est grise bordée de noire. Ses pattes sont rose pâle et son bec, long et fin. Il vit en groupes de 10 à 100 individus. Il apprécie les landes semi-arides de la puna, entre 3 500 et 4 600 m d’altitude, et migre jusqu’aux plaines côtières désertiques du littoral péruvien. Il pond au sommet des touffes d’herbe des lomas sableuses semi-désertiques, derrière des rangées de galets. Il chasse des invertébrés et des coléoptères.

Héron garde bœuf, garza boyera (Bubulcus ibis)

Le héron garde bœuf est un échassier blanc, orné de plumes de couleur chamois. Il est trapu avec ses 90 cm d’envergure pour 50 cm de long. Originaire d’Asie et d’Afrique, il a colonisé toutes les zones tropicales, subtropicales et tempérées chaudes. On l’appelle ainsi parce qu’il se pose souvent sur le dos des bovins  pour leur ôter leurs tiques. Il se nourrit d’insectes, mais aussi de grenouilles, vers de terre et de petits vertébrés perturbés par ces animaux. Son plumage est tout blanc, avec  une huppe crème sur la tête. Il a un cou court et épais qu’il rentre dans les épaules le bec jaune et les pattes grises.

Héron strié, garcita estriada (Butorides striata)

Le héron strié est un échassier qui peut atteindre 48 cm de haut. Il a le bec jaune noirâtre, les pattes jaunes et les yeux orange entourés de jaune. Selon la région, son plumage varie beaucoup en mêlant châtain et blanc avec des nuances de roux. Il se nourrit en pêchant à l’aide de son bec long de 9 cm. C’est un excellent chasseur, que ce soit pour gober les insectes au vol, débusquer les amphibiens en fouillant de la patte dans les vasières ou s’embusquer accroupis sur une branche pour plonger sur leur proie. Il fait son nid en groupe dans les arbres au bord des rivières et mangroves d’eau douce ou salée. Il se nourrit de poissons, insectes, et petits reptiles.

Grande aigrette, garza blanca ou garceta grande (Ardea alba)

La grande aigrette est un des plus grands échassiers. Elle vit de la pêche de poissons et la chasse de petit batraciens ou reptiles le long des cours d’eaux douces. Entièrement blanche, elle porte pendant sa période de reproduction des longues plumes ornementales, les aigrettes.  Elle a les pattes et un long bec noirs et jaunes à la base.

Ibis à face noire, bandurria de collar ou austral, Theristicus melanopis

L’ibis à face noire vit au Pérou, en Bolivie, en Equateur, jusqu’au Chili et en Argentine. C’est un échassier de 75 cm de haut. Il se reconnaît à la couleur cannelle de sa tête et son cou, tandis sa poitrine et son dos sont gris clair. Il a les ailes supérieures grises bordées de blanc. Son ventre et le dessous de ses ailes sont noirs, comme le masque qui entoure ses yeux, et son long bec courbé.