Martin Chambi

Martin Chambi

Martin Chambi est considéré comme le photographe indigène latino-américain le plus important du XXe siècle.

Des frères à Cuzco

Né en 1891 à Coaza, petit village du nord du lac Titicaca dans le département de Puno, il resta toujours très proche de ses origines indigènes. On trouve dans ses clichés à la fois des commandes (photos de famille, mariages ou baptêmes) mais également des travaux personnels dans lesquels il s’efforce de capter la vie quotidienne des peuples indigènes et la pratique des traditions locales.

Son travail est reconnu pour la profondeur de son témoignage social, historique et ethnique. Par ailleurs, ses photos sont une source importante d’information sur la vie des sociétés urbaines et agraires des Andes du Pérou. On y trouve de saisissantes photographies de sites archéologiques.

Il s’éteint en 1973, et ce n’est réellement qu’après sa mort que la richesse de son œuvre est appréciée à sa juste valeur et diffusée dans le monde entier. On peut aujourd’hui admirer  des tirages agrandis de ses clichés dans tous les lieux historiques clés, comme la grande place d’Arequipa.