Pérou, Bolivie & Chili : entre nature et culture

Pérou, Bolivie & Chili

Découverte de la civilisation Inca et exploration de sites naturels.

Pérou, Bolivie & Chili : entre nature et culture
5 5 1 1

Lima:

Etrange ville suspendue au bord d’une falaise face au Pacifique.  Le quartier historique bien que réduit est attrayant : Bâtiments imposants et colorés, reflets d’un passé prospère, beaux monastères très riches en œuvres d’art.       Dîner chez l’excellent Rafael. L’hôtel B est sans reproche : Bien situé dans un quartier calme, décoration « trendy », chambre très agréable.

 

Hoazin Huppé, Amazonie

Amazonie:

Les transferts ce sont bien déroulés (voiture, avion, bateau). Aimable  accueil au lodge « Inkaterra Reserva Amazonica ». Site plaisant, mais les bungalows bien que confortables sont trop proches les uns des autres et cela manque vraiment d’intimité.     Les excursions sont nombreuses. Certaines sont comprises dans le forfait, mais les plus intéressantes sont payantes et sont proposées en première intention. A vrai dire, comme nous connaissions les forêts tropicales du Costa Rica, nous n’avons pas été dépaysés par la faune et la flore. Nous nous attendions à un peu plus d’aventures et finalement nous avons été un peu déçus par cette étape.

 

Cusco et ses environs:

Aéroport dans la ville. Accueil sympathique et expert par Laurent. Belles et très riches églises, chargées d’or. Murailles Inca impressionnantes.  L’hôtel Nazarenas mérite tous nos superlatifs : Bonne situation, hébergement luxueux, restauration excellente, personnel compétent. Un des must de notre séjour.  Edwin, notre guide, dans un français impeccable nous a époustouflés  par l’ampleur de ses connaissances. Les diverses visites, Sacsayhuaman, Pisac, Ollantaytambo, salines de Maras, Moray, sont éclectiques et nous ont séduit. Le séjour au Machu Pichu a comblé nos espérances.  Le lieu est magnifique et mérite vraiment sa réputation. Les escalades ne sont pas trop difficiles mêmes pour des personnes âgées !  L’hébergement sur site, au Sanctuary Lodge a été un très bon choix (qualité et facilité d’accès au Machu Pichu).

Toute les excursions dans cette région (la vallée sacrée) sont remarquables et montrent bien l’impressionnant éclat de la civilisation Inca.

Embarcation de totora

Lac Titicaca:

Le voyage Cusco-Puno en train Andean Explorer fut original, confortable mais plaisant un moment seulement. En effet le trajet de 8 h, nous a paru beaucoup trop long (surtout la seconde partie après les hauts plateaux) et l’arrivée de nuit à Puno + transfert à l’hôtel,  fatiguant. Ce mythique lac Titicaca est vraiment impressionnant par son immensité, sa couleur et d’étranges phénomènes météorologiques en surface au lever du soleil. A voir absolument. L’hôtel Titilaka est merveilleusement situé au bord du lac, moderne et confortable, il nous a beaucoup plu,  malgré des petits déjeuners de régime.  Les excursions, îles flottantes, île Taquile, furent impressionnantes et très agréables : belle journée sur le lac. Le lendemain nous avons même osé faire du canoé sur le lac, malgré le vent et la fraicheur.   D’autres excursions sont proposées autour du lac

Copacabana – La Paz:

Passage en Bolivie, sans difficulté. Copacabana dégage une impression étrange de ville de bord de mer (sic) avec sa plage sur le lac et ses pédalos… à 3800 mètres d’altitude. Hôtel Rosario del Lago, correct et bien placé si l’on dispose d’une chambre avec vue sur le lac. Le trajet vers La Paz, est détourné pour la visite du site archéologique pré-inca de Tiwanaku : captivante civilisation dont nous pouvons admirer de nombreux vestiges en parfait état. Un arrêt en cours de route pour participer à une fête folklorique champêtre, bien arrosée, pour la fête du soleil.

Désert de Siloli

La Paz  est une ville surprenante, encaissée dans un canyon, elle s’étale de 3200 mètres d’altitude pour le centre-ville à 4200mètres pour les quartiers périphériques.  Respirez!  Notre super-guide francophone  Rodrigo, nous a fait aimer cette ville étonnante,  à l’avenir souriant (selon Rodrigo). La preuve : les 3 lignes de télécabines qui facilitent les trajets ascensionnels des habitants et nous a permis de bénéficier d’une superbe vue panoramique de la ville. Un beau musée, le Musée National de l’Ethnographie et du Folklore,  riche entre autres, de masques de cérémonie saisissants.  Tout juste en périphérie de la ville, la « vallée de la lune », désert de terre torturé par la sècheresse avec d’étonnantes concrétions fantasmagoriques, lieu prisé  des expectants d’extra-terrestres. La Casona, hôtel de cachet, bien situé dans le centre-ville, reste un lieu calme et reposant.

Uyuni:

Vol de La Paz à Uyuni. L’hôtel Luna salada situé en bordure du Salar est attrayant: moderne et coloré, la cuisine délicieuse, la chambre « coquette », mais quelques soucis avec la salle de bains. En cette saison, début de l’hiver, à 3700 mètres, les températures sont fraiches, même dans les chambres. Le lendemain matin, on oublie tout et on file vers le Salar d’Uyuni. Excellent chauffeur et sympathique guide (Freddy et Nancy). Magique salar. Quel délice de rouler sur cette (ancienne) mer éclatante de blancheur. L’île de Incahuasi,  recouverte de corail et de cactus est fabuleuse. Très belle journée. Arrivée à Tahua, au Tayka de Sal. Hôtel géré par une communauté indigène.

Laguna Verde

Le lendemain, beau trajet, paysage rude et majestueux, parsemé de volcans et de lagunes colorées. Arrivée à l’hôtel Tayka del desierto (même style que le précédent), perdu dans l’immensité du désert de Perdiz. Mais le temps se gâte.  Il a neigé pendant la nuit et au matin la température était de 7° en dessous de zéro. Le chauffeur a hésité à prendre la piste prévue dans le désert. Heureusement son flair et sa connaissance incroyable des pistes (pistes massacrées par le passage du rallye Dakar) nous a permis de continuer notre trajet comme prévu vers le désert de Siloli (lagunes colorées, flamands roses et geysers; altitude : ≈ 4800 m), le très pictural désert de Dali et la fascinante Laguna Verde (où nous avons failli être emportés par le vent) dominée par le majestueux  volcan Licancabur  (5920 m). Lilliputien poste frontière de Hito Cajon vers le Chili.

Fin de l’aventure et nous avons rejoint San Pedro de Atacama  tranquillement sur une « magnifique » route asphaltée.

San Pedro de Atacama:

Après le confort spartiate des hôtels précédents, nous avons découvert avec ravissement l’Awasi : Espace, confort, gastronomie et extrême courtoisie et professionnalisme du staff. La petite ville de San Pedro est pittoresque avec ses chemins de terre, ses maisons en adobe et ses nombreux « baba cool » style années 60.

 

Piedras Rojas

3 journées d’exquises excursions au Salar de Atacama : marche à l’ombre dans la quebrada del diablo (Cordillera de la Sal);  escalades dans la vallée de la Lune où les dunes de sable sont tellement chargées en minerai ferreux que le vent ne peut les disperser ; les magnifiques lagunes  Miscanti et Miniques  aux différentes teintes de bleu,  cintrées de sommets enneigés ;  Les Rocas Rojas sur le Salar de Aguas Calientes où malgré le vent et le froid, nous avons avalé une soupe et des pâtes bien chaudes, concoctées par notre héroïque guide ; Un coucher de soleil sur la Laguna Chaxa (Salar de Atacama) parsemée de centaines de flamands roses gourmands et insouciants.

Notre guide, Paolina,  était vraiment experte et férue de géologie. Toutes les excursions se sont faites à notre rythme et selon nos souhaits. Nombreux sites visités dans d’excellentes conditions.

Santiago:

Avion de Calama (proche de San Pedro) à Santiago. Arrivée tardive à l’hôtel à cause d’une circulation automobile affolante.  Le lendemain visite de la petite ville balnéaire  Vina del Mar. Le musée d’archéologie et d’histoire  F. Fonck nous a beaucoup intéressés. Pas la ville ! Valparaiso est plus attachante et chargée d’histoire.  Le soir nous avons diné au célèbre restaurant Aqui esta Coco.  Le cadre est remarquable, la gastronomie y est très bonne, mais pas exceptionnelle. Le matin du départ, visite du parc San Cristobal et du centre historique. Santiago est une grande ville fort trépidante, d’architecture européenne, de très longues avenues  avec une circulation automobile considérable et la pollution qui va avec.  Après avoir passé 3 semaines  dans l’altiplano, les salars, les déserts et les cordillères, on a du mal à se réadapter à la « civilisation ». N’est-ce-pas ?

Souvenir de vacances

En conclusion :

Ce circuit Pérou-Bolivie-Chili est vraiment très bien conçu : Varié, il allie des visites historiques avec une très bonne approche de la civilisation Inca  et l’exploration de sites naturels splendides.

Les guides qui nous ont accompagnés tout au long de ce voyage ont toujours été excellents, attentifs à nos questions et à nos souhaits, d’une grande amabilité et s’exprimant dans un français parfait.

Tous les transports  ont été effectués avec ponctualité, dans de très bonnes conditions de confort et de sécurité, par de vrais professionnels.

Grand merci à toute l’équipe.

Lagune, Altiplano
Laguna Chaxa, Chili
Flamant rose, Atacama

Paysage de l'Altiplano
Laguna Chaxa, Chili
Désert et lagune

Lagune en Bolivie
Faune aviaire, Altiplano
Isla Incahuasi

Valle Arco Iris, Chili
Atacama, Chili
Salinas de Mara, Pérou