Les arbres et arbustes du Pérou

Les arbres et arbustes du Pérou

Le Pérou abrite un véritable trésor de biodiversité sylvestre grâce à sa gamme variée de climats et reliefs.

Le bougainvilliers du Pérou

Le Bougainvilliers ou Santa Rita (Bougainvillea spectabilis)

Le bougainvilliers est un arbuste grimpant originaire du Brésil et répandu en Argentine, Bolivie, Paraguay et Uruguay. Il est cultivé pour la couleur vive de ses feuilles à l’extrémité des branches, qui peuvent être rose, rouge, jaune ou blanche. Ses petites fleurs n’attirent pas l’œil. Ses branches épineuses ont une croissance rapide, jusqu’à 10 mètres de haut. Il a des feuilles lisses, larges de 10 cm à la base et pointues au bout.

Algarrobo

L’Algarrobo ou ibopé (Prosopis pallida)

Les divers proposopis, negra, pallida et alba sont difficiles à distinguer en raison de leurs hybridations ; ils ont tous été communément appelés algorrobo par les colons espagnols en raison de leur ressemblance trompeuse avec le caroubier dont ils sont pourtant distincts. Originaires d’Amérique du Sud, ils s’étendent de la Colombie au Pérou et aux étendues sèches du Chaco argentin. On les appelle aussi les « rois du désert » en raison de leur résistance à la sécheresse qui en fait de précieux alliés pour réduire la dégradation des sols érodés et les enrichir grâce à la fixation d’azote par ses racines et la chute de la matière organique de ses feuilles. Ce sont des arbres de 5 à 15 m de haut, dont le bois est veiné et résistant. Il sert pour fabriquer des parquets ou des portes, ainsi que des barriques en raison de ses propriétés tanniques. Sa  fleur est petite et blanche ou jaune. Son fruit est une gousse sucrée de 20 cm de long, utilisée au Pérou pour confectionner le sirop appelé algarrobina, ainsi que l’aloja,un alcool obtenu par fermentation.

Papayer

Le Papayer (Carica papaya)

Le papayer est un arbre haut de  2 m en moyenne, sans branches latérales et d’un feuillage circulaire. Ses grandes palmes mesurent 24 cm de diamètre pour une tige longue de 60 cm en tout. De couleur vert foncé ou tirant sur le jaune sur le dessus, elles sont vert clair avec de fines nervures blanches sur le dessous. Ses fleurs, tubulaires avec des pétales soudés, poussent aux intersections entre le tronc et la palmes. Il est connu pour son fruit sucré, la papaye, qui peut peser de 500 grammes à 9 kg. Sa saveur est particulièrement appréciée en jus, autant en Asie qu’en Amérique latine.

Flamboyant rouge

Le Flamboyant rouge (Delonix regia)

Le Flamboyant rouge tient son nom du rouge orangé très vif de ses fleurs. C’est un arbre qui mesure en moyenne 8 m de haut. Son feuillage est assez dense, avec des feuilles de 30 cm de long qui comprennent chacune des dizaines de petites feuilles dentelées. Ses fleurs sont grandes, composées de 4 pétales rouges de 8 cm de long auxquels s’ajoute un cinquième pétale plus long taché de jaune.

Dunalia, Pérou

La Dunalia (Dunalia spinosa)

La dunalia est un arbuste originaire du Chili, qui s’est répandu le long de la cordillère des Andes, entre 3.500 m et 4.000 d’altitude. Elle mesure 2 mètres en moyenne. Elle se reconnaît à ses belles fleurs tubulaires de 5 pétales bleu foncé tirant sur le mauve. Ses fruits sont de petites baies vertes.

Eucalyptus

L’Eucalyptus (Eucalyptus)

L’eucalyptus est un grand arbre originaire d’Australie qui s’est implanté dans le monde entier. Il se reconnaît à son écorce marron clair parsemée de copeaux gris et vert clair qui se détachent seuls. Ses feuilles sont ovales, allongées et de couleur gris bleu. Elles contiennent une huile essentielle très aromatique,  prisée pour ses propriétés désinfectantes, antivirales et expectorantes.

Eucalyptus, Pérou

Comme l’eucalyptus a une croissance très rapide et peut atteindre jusqu’à 60 m de haut, c’est une des essences les plus plantées pour la reforestation ou par les industries du papier ou du bois. Mais ces plantations intensives sont contestées car elles appauvrissent le sol et sont une véritable menace pour l’écosystème local.

Fleur d’hibiscus, Pérou

L’Hibiscus, rose de Chine ou cucarda (Hibiscus rosa-sinensis)

L’hibiscus est un petit arbuste de 2,5 à 5 m de haut, apprécié pour les couleurs vives de sa floraison; il se décline en blanc, jaune, orange, rouge et diverses teintes de rose. Ses fleurs sont en forme de trompette de 5 à 15 cm, formées de 5 pétales, parfois doubles. Son long pistil orange dépasse de la corolle. Son fruit est une gousse avec diverses graines dans chaque lobe.

Hibiscus, Pérou

Originaire d’Asie du Sud Est, il apprécie les zones subtropicales et tropicales. Il est cultivé dans la province argentine de Misiones, ainsi que dans les zones amazoniennes du Pérou à des fins ornementales, alimentaires et médicinales. Il est consommé sous forme d’infusion.

Manguier

Le Manguier (Mangifera indica)

Le manguier est un arbre qui peut atteindre jusqu’à 30 mètres de haut. Originaire d’Inde, il a été introduit en Amérique latine et centrale au début du XIXe siècle, où il s’est largement répandu de l’Equateur au Pérou. Son fruit, la mangue, est très prisé pour sa saveur, ses vertus anti oxydantes et sa forte teneur en vitamines B et C. Il passe de la couleur verte à orange en mûrissant, et a une chair fibreuse légèrement acidulée.

Le Pacae du Pérou

Le Pacae ou Guaba (Inga feuilleei)

Le pacay est un arbre légumineux particulièrement présent dans la région de Lambayeque au Pérou. Il ressemble au mimosa.  Ses gousses  vert foncé contiennent une sorte de coton blanc comestible, qui est imbibé de nectar et mêlé à des graines noires.

Keñua

Le Queñua (Polylepis tarapacana)

Le queñua peut être un arbre de 1 à 8 mètres de haut ou un arbuste de 50 cm. Il se reconnaît à son tronc tordu dont l’écorce râpeuse et brune tire sur l’orange. Ses feuilles pérennes sont groupées au bout des branches, plus lisses sur le dessus que sur l’envers.

Queñoa

Le queñua forme des forêts sur les zones arides et froides de l’altiplano. Il pousse entre 3.900 et 5.000 m d’altitude tout le long de la Cordillère des Andes, du Pérou au Chili et à la Bolivie. C’est l’arbre qui pousse le plus haut au monde, présent à 5.200 m  d’altitude dans le Parc Nacional Sajama.