18 juillet 2022

 

Datées de plus de 500 ans avant J.C mais découvertes depuis une quarantaine d’années seulement, les ruines de Huaca Pucllana n’étaient qu’un gigantesque amas de terre où les résidents du quartier de Miraflores venaient jouer au football ou faire du motocross. Toujours en cours d’exploration, les lieux accueillent de nombreux archéologues pour continuer le projet entrepris depuis plusieurs décennies. Nous vous emmenons à la découverte de la fascinante civilisation précolombienne Lima.

Site archéologique de Huaca Pucllana

Arrivés sur Lima, la capitale du Pérou, pour deux jours seulement, nous parcourons les quartiers emblématiques de la ville, dont celui de Miraflores. De fil en aiguille, nous parlons avec quelques locaux de nos impressions sur la culture péruvienne et de nos coups de cœur durant notre balade. L’une des personnes présentes nous évoque des ruines archéologiques découvertes en plein cœur du district. Un restaurant jouxte le site ainsi qu’un musée explicatif. Tous nos sens sont en éveil. Il est en effet midi, nous commençons à avoir un petit creux. Pourquoi ne pas tester tout d’abord le restaurant ?

Pisco sour

Nous arrivons sur les lieux et surprise : le restaurant possède une terrasse ouverte sur les ruines ! Ravis, nous profitons de cette pause pour savourer de nombreux mets locaux et siroter le fameux cocktail national, le Pisco Sour.

La gastronomie péruvienne tient définitivement ses promesses, ses plats, tous plus créatifs les uns que les autres, ont une saveur incomparable. Nos palais sont en pleine effervescence, tout comme nos yeux, parcourant depuis notre table ces ruines si mystérieuses. Rassasiés, nous nous approchons de notre guide pour commencer la visite du site.

Site archéologique de Huaca Pucllana, Pérou

L’archéologie est plutôt chose commune au Pérou, où il est en effet possible de visiter une grande quantité de sites à travers tout le pays. Mais chacune a sa particularité. Celle-ci, est faite de tuiles en brique séchée installées de manière verticale et non horizontale comme la grande majorité. Cette disposition renforcerait sa solidité mais servirait aussi à prévenir les tremblements de terre. Ces tuiles peuvent d’ailleurs mettre entre deux jours et trois semaines à sécher selon les saisons. Nous approuvons la technique architecturale, qui lui donne un charme supplémentaire, unique même. Le site se compose d’une grande pyramide principale, avec plusieurs constructions secondaires autour. Elle se situe de plus en pleine ville, et cela a aussi son petit effet d’avoir une vue aussi contrastée entre vestiges anciens et maisons colorées.

Rituels Ychsma de Pucllana

Nous suivons notre guide et effectuons plusieurs pauses pour avoir des explications. Entre les galeries, diverses mises en scène nous aident à comprendre l’histoire du lieu. Temple administratif mais spirituel avant tout, le site a été construit sous la civilisation Lima. Huaca Pucllana est d’ailleurs actuellement le vestige liménien le mieux conservé de son époque. Il fut ensuite occupé par la civilisation Huari. Ces derniers finirent par le délaisser. Il fut enfin occupé par les Ychma en tant que cimetière.
Le temple était donc un lieu central pour la culture Lima, où de nombreux rituels et cérémonies religieuses avaient lieux. Leurs principales divinités étaient liées au monde marin. De nombreux fêtes et festins religieux étaient composés de requins et autres éléments de l’océan.

Animaux du site archéologique de Huaca Pucllana, Lima

Au cours de la visite, nous parcourons une sorte de jardin botanique comportant les principaux fruits et légumes consommés par les habitants, dont la patate douce, le quinoa, le maïs et les haricots.À côté se trouvent quelques enclos avec les animaux emblématiques de l’époque comme le lama et le cuy (le cochon d’Inde). Notre découverte la plus spectaculaire reste le chien Inca. Ce chien sans poil était un animal vénéré dans les civilisations préhispaniques, réputé protecteur mais aussi thérapeutique. Il est actuellement protégé par l’État péruvien. Une femelle nous suit calmement depuis le début de la visite, comme si elle veillait sur nous durant notre parcours. À notre plus grande joie, nous lui donnons quelques caresses.

Site archélogique de Huaca Pucllana

Nous continuons notre chemin, cette fois-ci dans la partie supérieure du temple. C’est dans ses hauteurs que se réalisaient les rituels religieux. De nombreux enfants et femmes ont été sacrifiés en guise d’offrande spirituelle. Pour les familles de ces derniers, ce sacrifice représentait un honneur. De nombreuses excavations ont été faites et continuent chaque année d’être menées par les archéologues.

Pour terminer la visite, nous sommes invités à découvrir le musée, où différents styles de céramiques sont exposés, mais aussi de nombreuses pièces, textiles, instruments, masques de cérémonies et objets propres aux cultures Lima, Huari et Ychma.

Cette visite de Huaca Pucllana nous aura fait voyager dans la culture liménienne les cinq sens en alerte, comme si ses murs nous racontaient leur histoire. Ludique, l’endroit recèle d’anecdotes, ce qui nous permet de bien nous imprégner de cette civilisation quelque peu inédite. Pour tous les amoureux d’archéologie, ce lieu est à visiter de jour comme de nuit !

 

Marilys T.

Carnet pratique

Adresse : calle General Borgoño, cuadra 8.

Infos : visite guidée de jour du lundi au mercredi de 9h à 17h ; visite guidée de nuit du mercredi au dimanche de 19h à 22h. Visites en anglais ou espagnol uniquement. Ticket d’entrée variant de 12 à 15 soles, paiement uniquement en liquide.

Un circuit : Séjour dans le Sud du Pérou ; Visite de sites archéologique dans le Nord du Pérou

 

Diaporama

Découvrez tous nos articles

error: Contenu est protégé.