Les jours fériés au Pérou

Jours fériés au Pérou

Au Pérou, les jours fériés marquent principalement des fêtes religieuses importantes ou des commémorations d’événements qui ont forgé l’histoire de la nation péruvienne.

Dia de la Bandera au Pérou

Le 1er janvier  est chômé pour célébrer le début de l’année.

Le mois de février est ponctué par de nombreux carnavals où diverses villes rivalisent de virtuosité dans leurs danses et musiques folkloriques. Ces festivités populaires sont préparées pendant toute l’année, et sont l’occasion de se revêtir de costumes patiemment élaborés avec des tissus colorés cousus de clochettes et de rubans.

A la fin du mois de mars ou au début du mois d’avril, la semaine sainte est l’occasion de grandes processions religieuses dans toutes les églises du pays, voire de reconstitutions des dernières scènes de la vie de Jésus. Le 1er mai, fête du travail dans le monde entier, est suivi de la traditionnelle fête des mères le 2e dimanche de mai, tandis que la fête des pères est le 3ème dimanche de juin.

Le 7 juin, appelé día de la bandera ou journée du drapeau, commémore la bataille d’Arica qui opposa le Pérou au Chili en 1880, lors de la guerre du Pacifique. Le 23 juin, les fêtes de la Saint Jean sont un moment de rassemblement populaire dans tout le pays, coïncidant avec le jour du paysan le 24 juin. Le 29 juin est dédié aux fêtes votives de saint Pierre et saint Paul.

Fiesta Patronal de Santa Rosa de Lima

Les 28 et 29 juillet sont célébrées les « Fiestas Patrias » ou fête nationale, en mémoire de la proclamation de l’indépendance du pays par José de San Martín sur la Plaza Mayor de Lima le 28 juillet 1821. Le 30 août, le Pérou fête sa sainte patronne Rose de Lima.

Lors du mois d’octobre, de nombreuses processions célèbrent le Seigneur des Miracles. Le 8 octobre a lieu la commémoration de la bataille navale d’Angamos, lors de laquelle la marine chilienne prit l’avantage sur le navire péruvien Huáscar en 1879. Le 31 octobre est dédié à la chanson folklorique, et fêté par de nombreux concerts dans tous le pays.

Le 1er novembre, jour de la Toussaint, est suivi du jour des morts le 2, comme dans le monde entier. Vient s’ajouter le 3 la fête d’un des saints patrons du Pérou, saint Martín de Porres.

En décembre, on fête les fêtes religieuses populaires de l’Immaculée conception le 8, de Nochebuena  le 24 et de Noël le 25. Malgré l’agitation commerciale qui a peu à peu pris le pas sur ces fêtes dites de fin d’année, le culte religieux catholique occupe toujours une place importante dans les célébrations au Pérou.