Voyage en août au Pérou: circuit, séjour, climat

Voyage au Pérou en août

Le Pérou, sa richesse culturelle millénaire, ses saveurs uniques, ses paysages à couper le souffle… Il n’y a qu’à adapter son voyage à la saison, et vous voilà partis pour un voyage de rêve! Nos conseils.

Le littoral péruvien, bien que désertique, est couvert pendant la majeure partie de l’année par une sorte de brume due aux entrées océaniques. Ce phénomène climatique est particulièrement important au niveau de Lima. Avec leurs eaux froides à cause du courant froid de Humboldt, les plages péruviennes sont plus adaptées à la promenade qu’à la baignade. Le climat reste agréable, et si le mois d’août est un des plus froids l’année, ses températures moyennes restent à un niveau tout à fait raisonnables, entre 15 et 20 °C.

Le mois d’août est le dernier de la haute saison dans l’Altiplano. Cela entraîne un pic de fréquentation du Machu Picchu, où tous veulent profiter du temps au beau fixe pour se promener sur les terrasses de culture et dans les ruines incas. Les risques de pluie restent en effet faibles pendant l’hiver, et la Cordillère se prête aux randonnées et escalades les plus audacieuses.

En août, le fleuve Amazone est bas en raison des mois plus secs qui ont précédé. La navigation reste tout à fait possible, et la faune est même parfois plus facilement visible. Il fait chaud et lourd : on n’est jamais à l’abri d’une averse sous ces latitudes. Mais rien ne vous empêchera de sortir à l’affut de nouvelles aventures, toujours accompagné de votre guide pour ne pas perdre les moments privilégiés d’observation des animaux; les caïmans à la tombée de la nuit et les aras dès l’aube.

Autour du 15 août, la fête religieuse de l’Assomption de la Vierge Marie est l’occasion de semaines entières de réjouissances dans de nombreuses villes péruviennes. Le 14, Huanuco ouvre le bal avec ses danses très rythmées, dites des negritos en raison de leur inspiration africaine. Le 15, c’est au tour de Huancayo et Ayacucho de s’animer, puis d’Arequipa jusqu’au 22. A Tacna, sur le littoral sud, c’est la fête de sainte Anne, mère de sainte Marie, qui donne le feu vert pour les festivités annuelles du 28 au 30 août. Du 26 au 29, Pucará accueille les danseurs et musiciens des pourtours du lac Titicaca.

Le 14 et le 15 août, la fête la plus impressionnante reste le pèlerinage de la Vierge de la Candelaria à Puno. C’est le fruit d’une véritable logistique préparée tout au long de l’année par les milliers de membres des confréries qui portent à tour de rôle la statue du Seigneur des Miracles de l’église de Las Nazarenas à l’église de la Merced de Barrios Altos.

Du 4 au 8 août, le pèlerinage de la Cruz del Chalpon anime la localité de Motupe située à 80 km de Chiclayo. Les fidèles commémorent depuis 1868 un événement miraculeux à l’origine du sanctuaire situé sur le littoral nord du Pérou.
Le 30 août est un jour férié dans tout le pays en l’honneur de la fête catholique de Rose de Lima, sainte patronne du Pérou et de tout le continent américain. De grandes processions prennent place à cette occasion à Lima, Arequipa et Junín.