Le drapeau péruvien; symboles patriotes du Pérou

Le drapeau du Pérou

Le 7 juin est dédié au drapeau du Pérou, pour l’anniversaire de la bataille d’Arica qui a marqué le tournant de la guerre du Pacifique contre le Chili en 1880.

Le 7 juin est dédié au drapeau du Pérou, pour l’anniversaire de la bataille d’Arica qui a marqué le tournant de la guerre du Pacifique contre le Chili en 1880. Les 28 et 29 juillet, toutes les maisons pavoisent aussi de rouge et blanc pour les Fiestas Patrias qui commémorent l’indépendance du pays proclamée en 1825.

La légende raconte que c’est le général José de San Martín qui aurait choisi ces couleurs en admirant un vol de flamants à Paracas, devant lesquels il aurait dit : « Voici l’étendard de la liberté». Une autre hypothèse moins répandue attribue le rouge au drapeau du Chili et le blanc au drapeau de l’Argentine, en l’honneur des combattants de ces deux pays qui formaient  l’armée de libération du Pérou.

Le drapeau du Pérou se reconnaît à ses deux bandes verticales de couleur rouge séparées par une blanche de même taille de couleur blanche. Le rouge symboliserait le sang versé par l’armée de libération menée contre l’Espagne en 1820, et le blanc, la paix et la pureté souhaitées pour la jeune république péruvienne.

Comme la première version du drapeau péruvien était formée par des losanges difficiles à reproduire de forme identique, le marquis de Tagle qui le fait remplacer dès 1822 par trois bandes horizontales, et stylise le soleil de l’écusson central. Cette même année, les bandes deviennent horizontales pour se distinguer plus facilement du drapeau espagnol sur les champs de bataille. En 1950, le général Odría simplifie le drapeau péruvien en ôtant le blason central.

 

Depuis 1825, une version du drapeau avec un blason central coexiste avec la simple version tri bande. Le soleil original a été remplacé par les armoiries dessinées par José Gregorio Paredes et Francisco Javier Cortés.

Les trois symboles, encadrés d’une couronne de laurier, houx et palmier, symbolisent la richesse du pays avec une vigogne pour la faune, une branche de quinquina pour la flore et une corne d’abondance en or pour les minéraux. Chaque élément est en plus issu d’une des trois régions du pays : le littoral, les Andes et l’Amazonie.