Juan Diego Flórez

Juan Diego Flórez

Juan Diego Flórez est le ténor péruvien qui côtoie les plus grands, considéré comme le successeur de Pavarotti.

Le ténor Florez – Licence CC Flickr

Né en 1973 à Lima du musicien Rubén Flórez Pinedo qui accompagna la grande chanteuse Chabuca Granda, il apprécie le chant dès son plus jeune âge. Il commence en chantant des covers d’Elvis Presley, des Beatles et de Led Zeppelin entre deux huaynos traditionnels péruviens, quand il faut remplacer le musicien du pub tenu par sa mère. C’est à la fin de son collège à Santa Margarita de Monterrico que son professeur de musique Genaro Chumpitazi Guerrero lui donne ses premiers cours de technique vocale, et le pousse à continuer au Conservatoire National de Musique de Lima début 1990.

Le maestro Andrés Santa María le forme alors au chant lyrique. Il participe au Chœur National du Pérou comme soliste pour des messes de Mozart et Rossini. Il étudie à l’Institut Curtis de Philadelphie de 1993 à 1996, puis avec Marilyn Horne à l’Academie de Santa Brabara en Californie. Il se spécialise dans les airs de belcanto de Rossini, Bellini et Donizetti. Le ténor péruvien Ernesto Palacio le prend sous son aile et l’invite dès 1994 dans les plus grandes salles de concert du monde : la Scala de Milan en 1996 sous la direction de Riccardo Muti, l’Opéra Royal de Covent Garden en 1997, l’Opéra de Vienne en 2000 et l’Opéra Métropolitain de New York en 2002.

Juan Diego Florez – Licence CC Flickr

Il détient le record de la plus longue ovation à la Scala de Milan, avec 50 minutes de saluts et 7 bis à la suite de son dernier concert le 19 juin 2015! Il reçoit un Grammy en 2009, le prix Abbiati du meilleur chanteur en 2000, L’Opera award du meilleur ténor en 2001, le Rossini et le Bellini d’or, le prix Tamagno en 2003, le prix classique de Cannes en 2004 pour son disque Una Furtiva Lágrima, l’Echo Klassik de la meilleure interprétation en 2007, le prix du meilleur chanteur lyrique d’opéra actuel en 2011 et il est nominé aux International Opera Awards en 2012.

Après son disque Great Tenor Arias sorti en 2005, il revient aux thèmes populaires latino américains dans le disque Sentimiento Latino sorti en 2006. En 2014, le forum économique mondial récompense avec le prix Cristal sa fondation Sinfonía por el Perú, dédiée à l’accès des plus défavorisés à la musique.