La “Plantalámpara”, une lampe verte révolutionnaire

La “Plantalámpara”, une lampe verte révolutionnaire

19 mars 2016Environnement

C’est au Pérou qu’une équipe de chercheurs a inventé la première lampe autonome branchée sur une plante.

La PlantalámparaUne équipe de chercheurs péruviens de l’Utec de Lima (Université d’ingénierie et de technologie ) a développé un nouveau système d’éclairage adapté aux zones très éloignées de tout centre urbanisé.

Les ingrédients sont peu coûteux : de la terre pourvue en eau et minéraux pour la plante, un bras articulé et une ampoule basse consommation. Le principe est simple : utiliser l’énergie stockée dans la terre, au sein des microorganismes et nutriments libérés par les plantes. Le résultat est impressionnant : une autonomie de 2 h de lumière, à condition de changer la terre tous les 3 mois.

En effet, une plante génère de l’énergie en surabondance qu’elle n’utilise pas totalement pour sa croissance. Il s’agit d’utiliser le surplus produit lors de la photosynthèse par les feuilles vertes à partir du dioxyde de carbone de l’air et des ultras violets du soleil. Les électrons générés sont captés par des électrodes placées dans la terre, et stockés dans une pile. La source d’énergie est donc on ne peut plus propre, et se renouvelle toute seule, jour après jour.

Cette invention va révolutionner le mode de vie des populations qui n’ont pas accès à l’électricité, soit quasi la moitié des habitants de la jungle amazonienne, mais aussi 30% du littoral et des Andes. Depuis ce mois de mars 2016 la communauté Shipibo Conibo de Nuevo Saposoa dans la région d’Ucayali essaient les dix premiers prototypes.

Le grand intérêt de cet appareil est sa facilité d’entretien et d’usage. Cette invention s’inscrit dans la mouvance du low-tech, qui cherche à donner des réponses simples et pratiques à des enjeux de développement de taille, que ce soit en termes d’accès à l’électricité, à la santé ou à l’éducation. La démarche philosophique aussi est prometteuse : chercher la solution au sein même de ce qu’offre la nature plutôt qu’en la contraignant….