L'équipe de l'agence de voyage Perú Excepción

Alain d’Etigny

Nationalité française, ex-officier chasseur alpin pendant 17 ans, a travaillé en agence parisienne et dirigé une agence réceptive en Tanzanie. Passionné de photo, des terres sauvages et expert en safaris, il est tombé amoureux de l’Argentine lors de l’organisation d’un tour d’Amérique du Sud en hydravion (centenaire de la naissance de Saint-Exupéry). Il décida de créer Argentina Excepción, dédiée à une sélection des itinéraires et des établissements les plus exceptionnels, avec le souci de l’organisation et de l’excellence qui le caractérise. Fort de plusieurs années d’expérience, et après avoir arpenté le Chili, la Bolivie et le Pérou du nord au sud, il fonda enfin Chile Excepción, Bolivia Excepción et Perú Excepción. Sa remarquable connaissance de ces quatre pays couronne désormais sa longue expérience professionnelle. > Lire l’interview d’Alain d’Etigny > Revoir Alain dans l’émission Faut pas rêver spécial Argentine sur France 3 (Voir à 22’30)
Ce qui m’a le plus plu au Pérou ? Comme toujours dans les Andes les couleurs. Et en particulier au Pérou les paysages captivants et les visages souriants.

Mechi

Mercedes Perrotta

Mercedes Perrotta, de nationalité argentine, est diplômée en administration des entreprises et en tourisme. Les chiffres n’ont aucun secret pour elle : elle a enseigné les mathématiques puis s’est occupée du contrôle de gestion d’une grande banque internationale avant de rejoindre Perú Excepción où elle veille au bon déroulé de votre séjour auprès des prestataires.
Ce qui me surprend le plus au Pérou ? Le mélange entre la beauté des paysages et le patrimoine incroyable des peuples précolombiens.

Sophie Malaver

Sofia Malaver, de nationalité franco-argentine, maîtrise en littérature latino-américaine, Sorbonne Paris IV, ex-professeur – chaire de littérature espagnole de Buenos Aires. Après un séjour en France, Sofia a décidé de se lancer dans le tourisme pour faire connaître cette région du monde dont elle appréhende bien le potentiel en termes culturel et touristique. Après avoir arpenté le terrain en Argentine, au Chili, en Bolivie et au Pérou avec la détermination de tout connaître, elle est désormais votre interlocutrice favorite pour partir en famille ou en groupe.
Ce qui me plaît le plus au Pérou ? La rencontre avec les habitants, incroyablement chaleureux.

Jeanne

Jeanne Fabre

Née dans un petit village du Sud de la France, Jeanne a toujours aimé découvrir des cultures authentiques et faire de belles rencontres. C’est pourquoi elle a sillonné sans cesse la planète, au cours de ses études à Sciences Po et Sup de Co Paris. Après des expériences professionnelles diverses dans le monde de l’entreprenariat social et solidaire (de la communication au mécénat, et du recrutement au montage de projet), elle a finalement jeté son dévolu sur Buenos Aires, et met son énergie et sa curiosité au service de Perú Excepción.
Ce qui m’émeut le plus au Pérou ? La richesse inépuisable des cultures précolombiennes, notamment leurs prouesses architecturales et l’incroyable inventivité de leurs céramiques.

Baudouin Corneille

Baudoin Corneille, de nationalité française et argentine, est installé depuis une quinzaine d’années à Buenos Aires. Il travaille dans le tourisme depuis plus de cinq ans, après avoir évolué dans l’événementiel pendant de nombreuses années, notamment en France. Passionné de voyages et d’aventures, il poursuit sa découverte en voiture de l’Argentine, du Chili et de la Bolivie dès qu’il a du temps libre. Grâce à tous ces périples, il a parcouru et re-parcouru ces trois pays dans leurs moindres recoins. Il a ainsi acquis une expérience et une connaissance du terrain hors pair. Rigoureux et précis, il est aussi un organisateur d’exception.
Ce qui m’a le plus surpris au Pérou ? L’amabilité des Péruviens, les espaces à perte de vue et l’exquise sensation, dans certaines régions, de se sentir au bout du bout du monde…

julien

Julien Maillard

Julien Maillard, de nationalité française, a étudié et travaillé dans la communication en France, en Espagne et aux Caraïbes. Passionné depuis toujours par les cultures latines, il a trouvé en Amérique du Sud une nature exceptionnelle et une richesse humaine qui lui ont donné envie d’y vivre et d’en savoir plus… Un vrai coup de cœur pour le pays, qu’il saura vous faire partager. Responsable de la communication, sa formation et son expérience lui permettent aujourd’hui d’appréhender au mieux les manières de faire connaître l’agence.
Ce qui m’a le plus surpris au Pérou ? La géographie étonnante du pays, qui propose à la fois l’Amazonie, les Andes et le Pacifique.

Agustin

Agustín Mayor

De nationalité argentine, Agustín a suivi des études en relations publiques, sociologie et sciences politiques. Il a ensuite travaillé au ministère de la Santé argentin, avant de se rendre en France où il fut assistant de langues. De retour en Argentine, il a travaillé plusieurs années pour un grand groupe français, avant de rejoindre Perú Excepción. Aujourd’hui, il vous fait profiter de sa connaissance de l’Amérique du Sud, qu’il a découvert grâce a de nombreux voyages.
Ce qui me plaît le plus au Pérou ? Son patrimoine culturel unique, spécialement dans la région de Cusco et Machu Picchu.

Ximena Reyes Salas

Ximena, de nationalité à la fois française, argentine et chilienne, a étudié au lycée français Jean Mermoz de Buenos Aires avant de poursuivre ses études dans le tourisme. Elle a ensuite travaillé plusieurs années dans différentes agences de voyages, à Buenos Aires et à Londres, spécialisées dans le séjour sur mesure en Amérique du sud. Aujourd’hui au sein de notre équipe, elle saura façonner le séjour de vos rêves, forte de ses expériences et d’une connaissance exceptionnelle du continent.
Ce qui me surprend le plus au Pérou ? L’incroyable patrimoine culturel, la diversité de ses paysages, la chaleur de ses habitants et l’excellente gastronomie.

Josefina Ramos Mejía

De nationalité argentine, Josefina Ramos Mejía possède plus d’une corde à son arc. En effet, après des études d’architecture d’intérieur et de design à Buenos Aires, elle s’est intéressée à tous les arts qu’offre la capitale porteña : les studios de danse et les planches de théâtre n’ont plus de secrets pour elle. Son expérience, riche de cette diversité, reflète une personnalité dynamique et curieuse. Passionnée de culture et portée vers la découverte de nouveaux horizons, c’est naturellement qu’elle a trouvé chez Perú Excepción sa place dans la gestion administrative et l’organisation de l’entreprise.
Ce qui me plaît le plus au Pérou ? Son héritage historique, la diversité et la beauté de ses régions et la chaleur des Péruviens !

Carolina

Carolina Romero

De nationalité argentine, Carolina a toujours voulu se consacrer à l’organisation dans le domaine des services. Après diverses expériences dans des infrastructures variées du secteur hôtelier et hospitalier, elle s’est spécialisée dans l’administration touristique. Elle met aujourd’hui tous ses acquis au service des passagers de Perú Excepción, où elle s’occupe des réservations et opérations.
Ce qui m’émeut le plus au Pérou ? Des paysages toujours différents, du désert du littoral à la jungle amazonienne, de la cordillère andine à la puna de l’altiplano ; on ne peut jamais se lasser.

Lima

Cecilia, guide à Lima

Cecilia

Née à Lima, Cecilia a un double cursus : elle a étudié au Centre de Formation en Tourisme CENFOTUR pour devenir guide officielle, ainsi qu’à l’Université de San Marcos pour se spécialiser en histoire de l’art. Guide du Palais Presidentiel du Pérou pendant 14 ans, elle propose aujourd’hui des visites de toute la ville de Lima. Elle parle français et anglais.
Ce qui te fascine le plus au Pérou? Sa richesse culturelle, sa gastronomie et ses paysages magnifiques. J’ai une affection particulière pour les lieux d’origine de mon grand-père (le Callejón de Conchucos dans la Cordillère Blanche) et de mon père (Chachapoyas).

Sofia, guide à Lima

Sofia

Née à Lima, Sofia a étudiée au CENFOTUR (centre de formation en tourisme). Elle a débuté comme guide en langue espagnole, avant d’apprendre le Français en travaillant à l’Alliance Française. Elle accompagne des groupes dans tout le Pérou depuis 20 ans. Elle parle espagnol, français et anglais.
Ce dont tu préfères parler? Les civilisations précolombiennes, l’archéologie. J’aime beaucoup guider dans les musées où sont exposées les pièces. Un de mes musées favoris à Lima est le musée Amano, qui présente une magnifique collection de textiles précolombiens.

Lac Titicaca, Puno

Elida, guide Puno

Elida

Née à Santa Rosa de Melgar, un village rural isolé au milieu de la puna dans le département de Puno. Après son lycée à Juliaca, elle a étudié 3 ans le tourisme à Puno et a commencé à exercer la profession de guide en 2002 à Arequipa. En 2007, elle est revenue travailler à Puno dont elle apprécie particulièrement le calme ; si elle construisait une maison, ce serait au bord du Lac Titicaca. Elle parle français et anglais, en plus de l’espagnol et du quechua, ainsi qu’un peu d’Aymara.
Ce dont tu préfères parler ? Les traditions et les coutumes, toute la richesse culturelle de la région. Ce qui t’émeut le plus dans la région du lac Titicaca ? Sa tranquillité et le contact permanent avec la nature, qui donnent une vraie paix intérieure.

Sayda, guide Puno

Sayda

Née sur l’île d’Amantani, elle a fait ses études secondaires à Puno, puis l’université d’informatique et de tourisme. Elle est guide depuis 2005. Elle travaille à 80% en français et à 20% en Anglais ou Espagnol. Elle maîtrise les deux cultures locales : son père est Aymara et sa mère Quechua.
Ce que tu préfères dans la région ? Mon île natale de Tamantani. Ce que tu aimes le plus expliquer à tes clients ? Les traditions et coutumes qui sont le point fort de Puno.

Angelica

Angelica

Angelica est originaire de la région de Puno. Guide chevronnée, elle connaît comme personne le lac Titicaca et saura vous en faire découvrir les moindres recoins. Son énergie est contagieuse, et sa maitrise de la langue de Molière est telle qu’elle pourra vous transmettre son sens de l’humour. Outre le français, Angelica parle également aymara, quechua et anglais.
Ce que tu apprécies le plus au lac Titicaca ? Outre la beauté incomparable du lac, ce sont ses traditions et son histoire, toujours vivaces.

Cusco, Valle Sagrado

Giovanna, guide Cusco

Giovanna

Née à Cuzco, Giovanna María a étudié l’histoire pendant 5 ans, avant de spécialiser dans le tourisme. Guide depuis 10 ans, elle attache une importance particulière à l’héritage des Incas. Elle adore transmettre sa culture, et a appris pour cela à parler français et portugais, en plus de ses langues maternelles, Quechua et Espagnol. Elle a même donné des noms quechuas à ses trois enfants ; C’haska ou étoile, Inti ou soleil et Qorysoncco ou cœur d’or.
Ses coups de cœur ? Les civilisations précolombiennes, et le patrimoine immatériel ancestral de rites, folklores et coutumes. Son site préféré aux alentours de Cusco ? Sacsayhuaman et son impressionnante architecture inca.

Joana, guide Cusco

Joana

Née à Coia, un village proche de Pisac dans la Vallée Sacrée, Joana n’a pas 30 ans, mais déjà 10 ans d’expérience professionnelle comme guide touristique. Après des études d’archéologie et 4 ans d’école de tourisme, elle a tour à tour fait ses armes dans l’administration en agence de voyage et comme accompagnatrice de trekking. Elle se dédie aujourd’hui à guider ceux qui veulent découvrir sa région. Elle parle français, anglais, espagnol et quechua.
Ce que tu préfères partager ? S’arrêter devant de belles scènes de la vie rurale ; faire découvrir aux clients le moulage des briques, le labour à la charrue… Et dormir chez l’habitant dans la Vallée Sacrée. Ce qui te plait le plus dans la région? Tout le long de la Vallée Sacrée, ses communautés rurales et son patrimoine archéologique inestimable.

Mario, guide Cusco

Mario

Né à Cuzco, il a étudié l’ingénierie industrielle avant de bifurquer vers le tourisme par passion pour les voyages. Il est guide depuis 2006, et sait parler français et anglais en plus de son espagnol maternel.
Ton point fort ? J’ai été sensibilisé très jeune aux richesses de l’anthropologie (profession de mon père) et de l’histoire (profession de ma mère). Ce que tu apprécies le plus ? Le Machu Picchu, lieu protéiforme dont je ne me lasse pas de suivre les divers visages, si différents selon la météo ou l’heure de la visite.

Edith, guide à Cusco

Edith

Née à Cusco, elle a suivi 5 ans de formation universitaire en tourisme. Elle a 18 ans d’expérience en tant que guide. Après 3 ans passés entre Ausangate, Lares et le Chemin de l’Inca pour accompagner des randonnées, elle a fait découvrir à de nombreux voyageurs le Pérou du nord au sud, ainsi que la Bolivie. Depuis 13 ans, elle s’est spécialisée comme guide culturel et aime particulièrement relier les sites archéologiques avec le quotidien actuel des populations locales. Elle parle espagnol, anglais, français et apprend l’allemand.
Ce que tu préfères expliquer ? La signification des chapeaux et des habits selon les communautés.

German, guide à Cusco

German

Né à Cusco, il est diplômé de l’école de guide, formation qu’il effectua en 3 ans. Passionné par l’art et l’archéologie, il a mené des expéditions en Bolivie, Chili et Argentine pendant 5 ans. Il exerce la profession de guide depuis 11 ans, essentiellement dans la région de Cusco. Il apprécie les visites culturelles et aime notamment expliquer les peintures de la cathédrale de Cusco où se note la fusion entre les cultures catholique et inca. Il parle espagnol et français.
Ce qui t’émeut le plus ? La variété des climats et des paysages, ainsi que l’histoire de chaque pierre.

Richar, guide à Cuzco

Richar

Né à Cusco, il a toujours voué une passion à sa région et fait l’école de tourisme pour la transmettre. Il a 10 ans d’expérience en tant que guide francophone, dont 3 ans comme guide de randonnée à Ausangate, Lares, Choquequirao et sur le Chemin de l’Inca, puis 7 ans comme guide culturel. Il parle espagnol et français.
Ce qui te plaît le plus ? J’aime les contrastes de la région de Cusco, entre montagnes et forêt tropicale, entre l’histoire ancienne et la vie quotidienne des gens.

Arequipa

Maribel, guide Arequipa

Maribel

Spécialisée dans les langues étrangères, elle a commencé sa carrière par des missions d’enseignante et de traductrice en français et anglais pendant 4 ans. Elle s’est ensuite reconvertie en guide touristique, métier qu’elle pratique depuis 14 ans.
Ce dont tu préfères parler ? L’histoire ancienne et récente du Pérou. Ce qui te plait le plus dans la région d’Arequipa ? Les zones rurales, même si je ne suis pas une grande sportive en montagne.

Wilber, guide Arequipa

Wilber

Né à Puno, il y a fait ses études puis ses débuts comme chauffeur touristique. Il s’est spécialisé sur les régions de Puno et Arequipa, où il s’est installé pour devenir guide.
Ce qui te plait le plus de montrer dans la région d’Arequipa ?  La vie traditionnelle chez les habitants, la culture rurale loin des flots de touristes. Ce qui t’émeut le plus ? Faire des randonnées dans les canyons les plus reculés de la vallée du Colca, ou du Bassin de Cotahuasi, à 10h de route au nord-ouest de la ville d’Arequipa, où il y a des paysages impressionnants.

Milagros, guide Arequipa

Milagros

Venue étudier le tourisme à Arequipa, elle a toujours travaillé comme guide dans une agence de voyage, qui l’envoyait jusqu’à trois fois par semaine dans la vallée du Colca, et parfois jusqu’ à Lima ou Puno. Aujourd’hui jeune maman, elle se concentre sur des visites guidées du couvent Santa Catalina et du centre ville d’Arequipa, en Anglais ou en Français.
Ce dont tu aimes le plus parler ? L’histoire pré-inca et la géographie. Ce qui te touche le plus ? Le syncrétisme, le respect que les locaux même catholiques ont pour l’esprit des lieux, hérité des cultures précolombiennes qui considéraient comme des divinités la nature et les montagnes.

Angela

Angela

Angela est née et vit à Arequipa. Diplômée de l’Université Catholique de Santa María, elle est guide depuis 1999, spécialisée en faune et flore, notamment en ornithologie et observation des oiseaux. Angela connait parfaitement la géographie et la culture des régions d’Arequipa et Puno, et est à l’aise pour vous faire découvrir les villes comme les zones rurales. Sa langue maternelle est l’espagnol, mais elle parle également l’aymara, le quechua, l’anglais, l’italien et le français.
La région d’Arequipa, vraiment ouverte aux voyageurs de par la qualité de sa population, son histoire et son climat tempéré : c’est la ville au ciel bleu éternel.

Chiclayo & Trujillo

Luis

Luis

Luis vient de Chiclayo, ville où il est né et a suivi ses études de tourisme. Un temps administrateur à Lima, il est guide francophone depuis 2003. Passionné d’histoire et d’archéologie, il vous donnera les clés pour comprendre le patrimoine de la côte nord du Pérou, depuis Tumbes jusque Chiclayo.
Ce que tu apprécies le plus dans ton métier de guide ? Faire découvrir nos traditions, à l’image du marché de la Sorcellerie.

Segundo

Segundo

Segundo est né à Cajamarca. Il a débuté sa carrière dans l’armée de l’air, comme mécanicien puis professeur. Quelques années plus tard, il s’est reconverti en traducteur et interprète, avant de devenir guide en 2000. Il possède une excellente connaissance du terrain et la maîtrise de 4 langues étrangères : français, anglais, italien et allemand.
Que préfères-tu en tant que guide ? J’aime faire connaître plusieurs facettes du Pérou, comme la danse la Marinera, le Caballo de paso peruano ou encore la musique et le carnaval.

Pedro

Pedro

Natif de Trujillo, Pedro a suivi des études touristiques avant de devenir guide francophone en 2006. Outre son intérêt pour l’histoire, il suit de très près l’actualité de sa région. En parallèle à sa profession, il a intégré une formation dans la gastronomie, son autre passion.
Ce que tu préfères au Pérou ? En premier lieu, la gentillesse de sa population. J’apprécie également beaucoup le climat tempéré de cette zone du pays.

Victor

Victor

Né à Trujillo, Victor a suivi un double cursus de tourisme et d’archéologie, domaine qu’il approfondit encore aujourd’hui. Guide depuis 2000, Victor est un fin connaisseur de la faune et de la flore, savoirs qu’il adore faire partager lors de ses excursions. Il parle en outre français et anglais.
Ce que tu préfères au Pérou ? J’aime particulièrement les marches en pleine nature, et notamment en montagne.

Maritza

Maritza

Native de Cajamarca, Maritza a étudié les cursus de tourisme et d’archéologie à Trujillo. Elle a d’ailleurs débuté sa carrière en temps qu’archéologue, avant de devenir guide en 2002. Outre l’espagnol, Maritza parle français et anglais.
Ce qui te plaît le plus au Pérou ? La cuisine du nord, notamment le ceviche ou la chèvre.

Tumbes, Piura & Mancora

José Luis

José Luis

José Luis est né, a grandit et fait ses études à Piura. Il a commencé par travailler dans une épicerie, avant de devenir guide dans toute la région du nord du Pérou. Outre l’espagnol, il parle anglais.
Ce qui tu aimes le plus au Pérou ? J’ai un grand faible pour la gastronomie de mon pays, en particulier pour le ceviche !

Vladmir

Vladmir

Né à Tumbes, il a vécu un temps en Amazonie avant de poursuivre ses études de tourisme dans sa ville natale. Très orienté vers l’écotourisme, il a notamment travaillé pour une ONG de conservation de la nature et une agence spécialisée en ornithologie, et fut guide pour le National Geographic.
Que préfères-tu au Pérou ? La Réserve et le sanctuaire de Cabo Blanco, en particulier pour ses tortues.

Chachapoyas

Olivier, guide Chachapoyas

Olivier

Né dans le sud de la France, il vit depuis 15 ans au Pérou. Ancien chercheur associé de l’Institut français d’études andines, il s’est spécialisé lors de son doctorat en archéologie précolombienne sur les Chachapoyas. Il parle espagnol et français.
Ce qui t’attire au Pérou ? L’extrême diversité des paysages, entre les Andes, l’Amazonie et les plages de la côte.

Cajamarca

Miguel, guide Cajamarca

Miguel

Né à Cajamarca, il connait la ville mieux que personne. Suite à des études en histoire de l’art, il y exerce la profession de guide depuis 15 ans. Il parle espagnol et anglais.
Ce que je préfère ? Raconter l’histoire de ma ville ; en particulier les ornements indigénistes de l’église de Belem et l’incroyable canal de Cumbe Mayo.

Cordillère Blanche

Bruno, guide Cordillère Blanche

Bruno

Installé depuis 20 ans à Huaraz, Bruno a une passion contagieuse pour cette région qui a vu naître son épouse Délicia. Chef de restaurant, guide en montagne et bientôt propriétaire de lodge, il a plusieurs cordes à son arc. C’est surtout un guide formidable pour découvrir la culture Chavin et les paysages à couper le souffle de la Cordillère Blanche.
Ce que je préfère ? Profiter de l’air pur et de la beauté de la nature lors de randonnées dans la Cordillère Huayhuash.

Hector guide Cordillère Blanche

Hector

Né à Pumabamba, il s’est installé à Huaraz pour ses études. Il a pris part à de nombreuses expéditions en montagne, comme porteur, puis guide après ses 3 ans de formation. Il peut s’exprimer en anglais, français, espagnol, italien, et apprend le quechua.
Ce que je préfère ? Relever des défis sportifs (j’ai descendu le Huascaran à ski!) et transmettre ma passion pour la montagne.