Lima au rythme de l’art contemporain

23 avril 2015Culture et Patrimoine

Les deux plus grandes Foires péruviennes d’art contemporain se retrouvent à Lima du 22 au 26 avril 2015.

Lima au rythme de l’art contemporain

Deux rendez-vous incontournables à Lima
La Pérou peut s’enorgueillir des Foires PArC et Art Lima qui lui donnent toute sa place sur la scène artistique contemporaine d’Amérique latine, aux côtés d’ArteBA à Buenos Aires, ChACO à Santiago du Chili, SPArte à Sao Paulo et ArtRío à Río de Janeiro.

Les deux événements mettent en valeur le dynamisme du circuit artistique liménien, animé par des acteurs de poids comme le MALI (Musée d‘Art de Lima), ainsi que les galeries Revolver ou 80m2 Livia Benavides.

Lima accueille en simultané les deux grands rendez-vous d’art contemporain de l’année : Art Lima, basé à l’ESGE (Ecole supérieure de guerre de l’armée du Pérou) et PArC (Pérou Art Contemporain).

PArC
Pour la 3ème année consécutive, le Musée d’Art Contemporain, ou MAC, met à disposition 2000 m2 de surface couverte au cœur du quartier des galeries d’art de Barranco, du 22 au 26 avril. Le directeur de la foire, Gastón Deleau est satisfait de l’implication des 42 galeries, 10 % de plus que l’an dernier.

Il sera difficile de faire son choix entre la sélection éclectique d’œuvres par José Roca, commissaire du département d’art latino-américain à la Tate Gallery de Londres, le cycle de conférences animé par Miguel López, les tables rondes sur les enjeux spécifiques des musées et des collectionneurs en Amérique Latine et le forum international de musées organisé par le MALI. Une vaste tente de 200m2 accueille gratuitement le grand public dans le jardin avec MAC des vidéos et interventions choisies par Emiliano Valdés.

Lancée par les organisateurs de Lima Photo qui connaissent un succès non démenti depuis 5 ans, la PArC fait le pari de positionner le Pérou comme un lieu où vit l’art contemporain international. Des galeries de Lima côtoieront celles de Buenos Aires, São Paulo, México DF, Guadalajara, Bogotá, Miami, New York, Toronto, Madrid ou encore Stuttgart. En réservant 10 places aux galeries nationales, la foire est aussi une manière de structurer le marché de l’art au Pérou et d’établir des cotes internationales pour les œuvres. Cette foire d’art est en effet un lieu important pour asseoir la légitimité des artistes émergeants, notamment péruviens.

Art Lima
Quasiment aux mêmes dates, du 23 au 26 avril, Art Lima présente 58 galeries de 16 pays, voisins comme l’Argentine et la Bolivie, ou plus lointains comme la France et les Etats Unis.

La Foire s’articule entre l’exposition centrale, les expositions individuelles d’artistes de renom, les plateformes mises à disposition des galeries de plus de quatre ans d’ancienneté, l’espace photographie dédié cette année à l’Amazonie selon la sélection de Christian Bendayán, les salles des projets choisis par le commissaire d’exposition Octavio Zaya et les cabinets de libre exposition pour les artistes, tout le long de la Foire.

La concentration des galeries en un même lieu permet de montrer ce que beaucoup ne prennent pas le temps de visiter régulièrement faute de temps, voire de découvrir de nouvelle vitrines. Ce sont en tout 45 galeries venues du monde entier qui proposent un dialogue interdisciplinaire innovant. De la photographie, des vidéos, des installations, des performances, rien ne manque à la fête! La peinture et la photographie trouvent toutefois plus facilement preneurs que les installations, performances et vidéo-art, dans un marché de l’art encore assez traditionnel au Pérou.

Hors des sentiers battus
Une installation originale d’Ivan Sikic pique la curiosité du public venu pour les deux salons d’art. L’artiste a enterré une pépite d’or qui vaudrait 2.000 dollars dans 30 m2 de terre, à l’intérieur d’une belle demeure abandonnée du quartier. Intitulée Saqueo en Barranco, l’œuvre invite à creuser à condition de n’utiliser que ses mains et de payer 1 Sol par sac de terre. Le making-off de son installation, intitulé Lima La Linda est présenté dans la galerie Gonzalez y Gonzalez de Barranco, juste en face de l’édifice aménagé pour l’œuvre.

Informations pratiques :
PArC (Perú Arte Contemporáneo)
du 22 au 26 avril 2015
Musée: MAC (Museo de Arte Contemporaneo)
Adresse : Avenue Almirante Miguel Grau 1511, Barranco
Tarif: 25 Soles, réduit: 10 Soles (étudiants et retraités)
En savoir plus : www.parc.com.pe

Art Lima
du 23 au 26 avril 2015
Musée: ESGE (Escuela Superior de Guerra del Ejército del Perú)
Adresse : Av. Escuela Militar s/n. Bajada Agua Dulce, Chorrillos
Tarif: 25 Soles, réduit: 10 Soles (étudiants et retraités)
En savoir plus : www.artlima.pe

Saqueo d’Iván Sikic
du 24 au 26 avril 2015
Adresse : Jr. Santa Rosa 359, Barranco
en face de la galerie Gonzalez y Gonzalez
Tarif: entrée libre, 1 Sole par sac